Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 08:25


Après avoir entendu de la bouche d'un expert (à la télévision) qu'il y aurait une vague d'épidémie de grippe A en 2010 ; puis cette semaine j'ai écouté aux informations (de la 6) que brusquement il n'y aurait plus d'inquiétude à avoir, car l'épidémie s'arrêtait... On se demande où l'on va et surtout si on nous préparerait pas autre chose à la place.


Je suis tombée sur cet article que je vous laisse lire :



"Vaccins. Gérard Bapt, député de la Haute-Garonne, soulève un problème de légalité.


Il n'est pas encore signé qu'il provoque déjà des craintes chez les parlementaires. En effet, l'état est entré en négociation avec les grands laboratoires pharmaceutiques afin de compenser les annulations de commandes de vaccins contre la grippe A.


L'État s'engagerait à acheter des vaccins aux laboratoires lors de futures épidémies en échange d'un renoncement à des compensations pour les annulations de commandes de vaccins contre la grippe A (H1N1), et un accord serait en passe d'être trouvé en ce sens selon le JDD. « Ces informations ne sont pas exactes. Il n'y a pas d'accord conclu à ce jour.
Les négociations ne sont pas si avancées, ils n'en sont encore qu'à discuter de l'évaluation du dommage a précisé hier Gérard Bapt, député de la Haute-Garonne et rapporteur spécial de la mission santé pour la commission des finances de l'Assemblée nationale. Et s'il était conclu, un tel accord poserait un problème de légalité car il serait en contradiction avec le code des marchés publics qui régit les commandes de l'état. On serait en pleine collusion avec les laboratoires ! » ajoute-t-il.

Des vaccins invendables

Par ailleurs, le député craint que la France ne parvienne pas à écouler ses stocks car d'autres pays comme l'Allemagne, l'Espagne ou l'Angleterre font la même chose, faisant chuter les prix. L'élu regrette que les médecins ne puissent vacciner qu'à partir de demain. « C'est une erreur nationale d'avoir court-circuité les professionnels de santé et la médecine de ville ! » conclut-il."

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/11/752582-Grippe-A-l-accord-qui-fait-des-vagues.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

masquerytte 15/01/2010 10:13


bonjour ,je suis fatiguée de cette grippe invendable et des internautes alarmistes qui interprètent les articles péchés à gauche et droite,les reformulant à la sauce parano(exemple :les
vaccinations serons obligatoires ,on va tous en creuver ect..) et des gouvernements qui voient le fiasco financier poindre et surtout le gouffre qu'il faudra combler ,alors tentant à force de
négotiations désespérées, ils veullent signer d'autres contrats pour éviter de ponctionner encore la poche du contribuable qui est un électeur potentiel pour les gouvernements en place,
un peu de bon sens que diable,tout est une affaire de sous,point!


Fée 16/01/2010 09:34


Bonjour Masquerytte,

Oui, je suis d'accord... j'en suis lasse aussi... de tout ça. Il faut se dire que tout marche par le fric, c'est tout.