Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 12:16

 

 

 



Depuis des siècles, les femmes tunisiennes se transmettent leurs secrets de beauté de génération en génération. Et, grâce à ce savoir-faire ancestral, elles connaissent toutes les recettes pour mettre à profit les bienfaits des richesses naturelles qui s’offrent à elles. Ghassoul, huile d’argan et barouk : embarquez pour un voyage initiatique à la découverte des meilleurs rituels de beauté d’Orient.

C’est parce qu’elles sont exposées à des vents secs et aux températures extrêmes du désert que les femmes berbères portent une attention toute particulière à l’hydratation de leur peau. Leur secret pour garder un teint parfaitement lisse malgré ce climat défavorable ? L’utilisation de ghassoul, une pâte d’argile dont elles se servent comme d’un savon. Pour préparer la recette miracle, elles recueillent l’écume de cette roche naturelle, la mélangent à de l’eau de rose et laissent la préparation sécher jusqu’à obtention d’un petit bloc. Exploité pour ses qualités astringentes, absorbantes et adoucissantes depuis plusieurs siècles par les Tunisiennes, le ghassoul est ainsi devenu un soin incontournable du hammam.

Réputée en Tunisie depuis l’Antiquité pour ces vertus nourrissantes, l’huile d’argan est extraite d’un arbre miraculeux appelé l’arganier que l’on trouve dans le Sud du pays. Pour rendre à leurs cheveux éclat et luminosité, les femmes tunisiennes utilisent ainsi cette huile aux bienfaits protecteurs et fortifiants. Si vous souhaitez, vous aussi, bénéficier de ce trésor, nous vous conseillons de l’utiliser sous forme de masque : battez un jaune d’œuf, ajoutez-y peu à peu quatre cuillères d'huile d’argan tiédie et deux cuillères de beurre ramolli puis mélangez le tout jusqu’à obtention d’une solution crémeuse. Enfin, répartissez la préparation sur votre cuir chevelu et laissez agir 30 minutes. Effet garanti !

Utilisé en fond de teint, en crème post épilatoire ou comme masque adoucissant, le barouk est la pierre incontournable en matière d’esthétique tunisienne. Fabriquée dans la région de Sfax, elle est constituée d’un mélange d’arômes qui, après cuisson, se transforme en pierre blanche et friable. Pour l’utiliser en soin du visage, il suffit de faire une pâte onctueuse en écrasant la pierre et en y incorporant de l’eau de fleur d’oranger. Après 30 minutes d’application, votre peau sera purifiée et ce, de manière 100% naturelle !

Si incontestablement au pays des Mille et une nuits, la beauté est reine, c’est parce que les femmes tunisiennes prennent grand soin d’elles grâce à des secrets de beauté les plus précieux et miraculeux. Ainsi, entre recettes authentiques, ingrédients ancestraux et soins traditionnels, ici, les rituels sont emprunts de sens et se partagent de mère en fille. A noter qu’aujourd’hui, les plus grandes marques utilisent ces produits naturels pour leurs cosmétiques.

 

Proposé par Tunisie (libre de tout vivre), et publié le mercredi 2 oct. 2013 par Yahoo! pour elles.

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 17:33

 

http://www.italien-pasta.com/FOTO%20OTOBRE%202/pappa-di-mais-.jpg

 

 

Zea mays

 

 

C’est une remède diurétique qui a fait ses preuves, buvez de la tisane de barbe de maïs qui est également un très bon moyen de perdre du poids de la graisse.

 

En cas de maladie des voies urinaires accompagnées de calculs, d’hydropisie cardiaque et d’oedèmes, de néphrites de cystites, de goutte de rhumatismes.

 

Egalement utilisée en cas d’énurésie des enfants ainsi que contre les coliques néphrétiques, pour toutes ces maladies on prend toutes les deux à trois heures une cuillérée à soupe pleine de cette tisane.

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:08

 

 

Malva vulgaris

 

 

 

Recommandée en cas de gastrite, d’inflammations des muqueuses de la vessie de l’appareil digestif, de la cavité buccale, d’ulcères gastriques et intestinaux, on prépare un bouillon d’orge et on y ajoute les feuilles de mauve une fois le bouillon refroidi.

 

Elle soigne également les poumons, en cas de catarrhe bronchial, de laryngite, d’angine ou de sécheresse de la bouche, emphysème pulmonaire et suffocations graves. En cas de non fonctionnement des glandes lacrymales faire des compresses de tisanes tièdes.

 

Toujours en usage externe elle soigne les plaies, les tumeurs, les pieds ou les mains gonflés.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 1
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 08:44

 

 

 


Introduction :

 

(A venir)

 

 

 

 

Plantes :

 

 

 

 

M

 

 

- Mauve  

- Millepertuis

  

 

 

 

 

N

 

 

- Noyer

 

 

 

 

  O

 

 

- Ortie

 

 

 

 

P

 

 

- Pétasite officinal
- Pissenlit

- Plantain lancéolé

- Prêle des champs

- Primevère officinale 

 

 

 

S

 


- Sauge
-
Solidage  
-
Souci officinal
-
Surelle

 

 

 

T


- Thym serpolet
-
Tussilage

 

 

 

V


- Véronique officinale

 

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 07:53

 

 

 

Hypericum perforatum

 

 

 

Sa  tisane utilisée contre les blessures des nerfs et les troubles nerveux de toutes sortes, les blessures dues à des chocs mais également suites à de port de charges trop lourdes.

 

Elle est en outre un excellent remède contre la diarrhée, les névralgies du trijumeau en buvant deux à trois tasses par jour.

 

 

L’huile de millepertuis, sert en cas de blessures récentes, d’hématomes, d’adénomes, comme crème dermique lorsque la peau du visage est irritée mais en fiction pour combattre les douleurs de dos, les lumbagos, sciatique, rhumatismes. 

 

Il faudrait toujours avoir ce remède sous la main en cas de brûlures, (faire macérer les fleurs dans de l’huile de lin), elle peut servir aussi pour les coups de soleil. 

 

En friction sur le ventre des nourrissons en cas de maux de ventre, guéri les blessures et les gonflement des glandes lymphatiques. 

 

 

 http://www.np-d.com/images/Hypericum%20perforatum.jpg

 

Repost 1
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 08:42

 

 

Juglans regia

 

 

 

 

La tisane de feuilles de noyer est un remède efficace contre les troubles digestifs, la constipation et la dépuration. Employée avec succès dans les cas de diabète et de jaunisse.

 

La décoction des feuilles dans l’eau du bain est employée en cas de maladie rachitique et scrofuleuse, de carie des os et gonflement de ceux-ci, d’ongles suppurants.

 

La décoction de feuilles vertes en traitement pour la croûte de lait, la teigne et la gale.

 

Cet additif utilisé pour des lavages ou bains est efficace en cas d’acné, d’exanthèmes purulents, de transpirations des pieds, de pertes blanches.

 

Des bains de bouche contre la stomatite nécrotisante, les gingivites, les pharyngites et laryngites.

 

Une forte décoction de ces feuilles ajoutée à l’eau du bain guérit des engelures.

Contre la chute des cheveux, des poux.


L’eau de vie à partir des noix vertes (mi juin) percée, purifie l’estomac, le foie et le sang, elle élimine la gastralgie et la putréfaction intestinale.

 

C’est un excellant remède contre le sang trop épais.

 

Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 14:21

 

 

Urtica dioica

 

 

 

Il est bon de boire de la tisane d’ortie pour toutes sortes de maux, en cas d’eczéma car elle à un effet dépuratif dont on ne ventera jamais assez les vertus.

Les maux de têtes, viennent parfois d’un mauvais fonctionnement des reins, calculs rénaux ou urinaires.

 

Exerçant une bonne influence sur le pancréas, elle fera baisser le taux de glycémie, ainsi que sur la rate, le foie et l’estomac.

 

Elle a aussi un très bon effet sur les maladies pulmonaires, rhume des foins, maladies virales car elle élimine les bactéries.

 

Employée fraîche en cure, elle vous donnera du tonus vu sa teneur en fer, donc valable aussi pour les personne souffrant d’anémie, associée à d’autres plantes pour la leucémie.

 

Elle à aussi un effet diurétique, et donc encore valable pour l’hydropisie, la goutte, les rhumatismes, et problème de sciatique.

 

Elle est aussi employée en décoction de racines contre la perte des cheveux.

 

D’un grand secours en cas de vasoconstriction, (bain de pieds ou de mains).

 

Les crampes musculaires vous indiquent des troubles de la circulation sanguine, il est donc conseillé dans ces cas de prendre des bains contenant une décoction d’orties.

 

Repost 0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 07:58

 

 

Taraxacum officinale

 

 

Consommée fraîche elle apporte un aide rapide en cas d’hépatite chronique.

 

D’une aide efficace en cas de diabète, en en mangeant jusqu’à dix tiges par jour tant que celui-ci est en fleur. Il guérit aussi les démangeaisons, les dartres, les exanthèmes et améliorent les sucs gastriques, nettoie l’estomac de toutes substances qui y adhèrent.

 

Il excite l’activité du foie et de la vésicule biliaire dont il résorbe les calculs.

 

Il contient des sels minéraux et d’importantes substances thérapeutiques.

 

Son action dépurative permet également d’aider en cas de goutte de rhumatismes, gonflements des glandes et fluidifie le sang.

 

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 09:19

 

 

Plantago lanceolata

 

 

 

Particulièrement recommandé en cas d’engorgement des poumons, de toux, de coqueluche, d’asthme.

 

Il purifie le sang comme aucune autre plante ne peut le faire, et est donc de ce fait indiqué dans les maladies du foie et pulmonaire.

 

Les feuilles fraîches broyées aident en cas d’écorchures de coupures, piqûres de guêpes ou morsures de chiens, mais aussi en cas de goitres, ampoules provoquées par la marche, toute tumeur, si maligne qu’elle soit, peut disparaître.

 

Repost 0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 08:59

 

 

Equisetum arvense

 

 

 

Surtout connue pour son action hémostatique elle est aussi recommandée en cas de maladies des reins et de la vessie (cystite). Mais son action ne s’étend pas qu’à cela.

 

Elle est bénéfique en cas de plaies qui suppurent, tumeurs cancéreuses, caries des os, rhumatismes, la goutte et le mauvais fonctionnement du système nerveux.

 

Dans le cas où d’autre remèdes diurétiques échouent, la prêle apporte une grande aide, comme dans les cas d’hydropéricarde.

 

En bain de siège en cas de pyélite et de formation de pus dans le bassinet son utilisation est fortement conseillée.

 

Elle est un excellent remède contre l’hydropisie, l’artériosclérose et la perte de mémoire.

 

Mélangée à du millepertuis à raison de deux tasses par jours et d'un régime sec aide à combattre l’énurésie.

 

Son emploi prolongé freine la croissance de tumeurs malignes et les fait disparaître.

 

Les polypes de l’utérus ou de l’anus ou encore les bursites peuvent être combattus aussi.

 

Des enveloppements peuvent être fait en cas de crampes d’estomac, crise de foie, troubles de la vésicule biliaire, d’engorgements douloureux entravant l’activité cardiaque en raison de leur pression vers le haut.

 

Même les lésions des disques intervertébraux disparaissent très rapidement avec des bains de siège, mais dans la mesure ou liées à un nerf coincé.

 

En cas de maladies des nerfs, dépressions, hallucinations, prendre des bains à la prêle.

Repost 0