Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 16:06

 

Un jour de 1952, William Riordan, pilote chez les Marines, rentrait chez lui après avoir quitté la base navale où il était affecté. Ayant parcouru une certaine distance, il s'aperçut que les voitures qui le précédaient roulaient pratiquement au pas. Parvenu à leur niveau, il vit qu'elles évitaient une chose étendue sur l'étroit trottoir. Lorsqu'il se rapprocha, il distingua un homme allongé sur le sol.    

Comme il avait l'intention de lui porter secours, il dut se ranger sur le côté, car les autres conducteurs lui reprochaient, à coups de klaxon, de ralentir la circulation pour aider cet "ivrogne en train de cuver son vin". Il constata que l'homme avait une grosse blessure au crâne, qu'on ne voyait pas depuis la route. Après lui avoir prodigué les premiers soins, le pilote appela une ambulance. Une fois le blessé emporté, il rentra chez lui et n'y pensa plus.

Quelques mois plus tard, le pilote effectuait un vol au-dessus de cette même zone, lorsqu'il fut surpris et aveuglé par une tempête de neige. Cette neige finit par obstruer les arrivées d'air des trois moteurs de l'avion, provoquant une avarie. L'avion s'écrasa dans un bois, non loin de la base aérienne.

Lorsque l'ambulance de la Marine arriva sur les lieux, on trouva le pilote pendu par les jambes à un morceau d'acier. Les bords coupants lui avaient transpercé les jambes jusqu'aux os. Heureusement il y avait un homme sous le pilote, qui le maintenait, de façon que ses jambes ne soient pas complètement arrachées à cause du poids du corps. L'homme dit qu'il avait soutenu le pilote ainsi pendant presqu'une heure.

Après qu'il eût été dégagé de l'épave, le pilote reprit conscience pour quelques minutes, et il reconnut que l'homme qui l'avait aidé à sauver ses jambes était celui à qui il avait porté secours sur le bord de la route.

 

Raymond C. Otto, Chicago, Illinois, juin 1959

Compilé par Fate Magazine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

masquerytte 16/06/2013 19:04


ça c'est une drôle de coincidence,comme quoi ,il n'y a pas de hasard dans la vie


merci pour cette belle histoire


amicalement

Parvati 17/06/2013 19:15


Bonjour, Masquerytte, Et cela arrive plus souvent qu'on ne croit !