Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 16:30

 

Bob Salton, forestier de son état, travaillait pour la Timber Management* de "Region III"**, basée à Albuquerque (Nouveau-Mexique). Son travail exigeait des déplacements fréquents dans les zones boisées pour inspecter les coupes et évaluer les aires d'abattage qu'on lui proposait.

Il avait l'habitude de dire : "Ne te fais pas de souci quand tu es dans les bois. Nous, les féroces bûcherons, avons un ange gardien qui s'adresse à nous en cas de danger." Il était bien placé pour le savoir.

Un été il s'en alla dans une forêt située à des miles au sud de Flagstaff (Arizona). Il repéra une petite clairière qui paraîssait être l'endroit idéal pour camper pendant les quelques jours qu'il y resterait. Lorsqu'il revint au camp, l'après-midi du troisième jour, il entendit un roulement, comme un coup de tonnerre, suivi d'une voix de stentor :

- Robert, espèce de fou ! dit la voix. Pour un forestier expérimenté, tu as choisi un endroit dangereux pour dresser ta tente. Ecarte-toi de là !

 Abasourdi, Bob regarda autour de lui. Le ciel était clair et il se savait seul, mais il voyait bien qu'il avait négligemment dressé sa petite tente sous le plus grand des pins. Tout en préparant son souper il médita à propos de cet étrange commandement puis, dans un haussement d'épaules, le mit sur le compte d'une imagination débordante. Mais il ne put se départir d'un certain malaise. Il lui était impossible d'ignorer cette voix. Tout fatigué qu'il était, il déplaça son camp de deux mètres plus avant dans la clairière au milieu d'un bouquet de chênes.

Lorsqu'enfin il eût terminé, Bob se glissa quelque peu honteusement dans son sac de couchage et sombra dans un sommeil agité.

Quelques heures plus tard, un fracas épouvantable et le rugissement de la pluie mêlée au vent le réveillèrent en sursaut. Il regarda autour de lui et vit que le pin, dont les morceaux jonchaient le sol, avait été désintégré par la foudre. Si Bob n'avait pas tenu compte de cette injonction, venant de la voix de la forêt, il ne serait pas là pour nous raconter son histoire.  

*exploitation forestière  **3ème secteur

 

William L. Chapel, Tombstone, Arizona, février 1970

Compilé par Fate Magazine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

masquerytte 29/10/2013 13:50


ça sert toujours d'avoir un ange sous la main!ça m'est arrivé en voiture...


et puis à Tombstone ,il vaut mieux avoir un ange gardien,il suffit de demander  aux frères EARP

Parvati 29/10/2013 18:00


Bonjour. Quelquefois les personnes se voient obligées d'invoquer leur ange gardien, d'autres fois non. Cette histoire est à rapprocher de celle de ce routier, qui a pu faire son trajet sans
encombre avec un camion qui n'était pas très performant. Peut-être faut-il y voir là l'explication à tous ces dieux, vénérés par les Anciens : le dieu des récoltes, le dieu du feu (pour les
forgerons), le dieu de la mer, etc...