Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 18:46

 

En 1955, alors que j'avais 17 ans, ma soeur Pattie et moi eûmes une rencontre rappochée avec une gigantesque soucoupe volante. J'étais loin de me douter, alors, des conséquences qu'une telle expérience aurait sur ma vie future. La soucoupe avait un diamètre de 10,50 mètres (35 pieds) et elle volait au ras de la cime des arbres, à proximité d'un centre commercial à Tracy, Californie. Elle nous survola pendant environ cinq minutes. Bien qu'il y eût foule au centre commercial, seules ma soeur et moi vîmes le vaisseau.
Depuis lors, j'ai vu beaucoup d'ovnis. Tracy était visiblement un couloir aérien et pour les avions et pour les ovnis. A deux reprises, comme je contemplais le ciel nocturne, je pus observer des soucoupes, formant un immense V, volant silencieusement au-dessus de la ville.
En juin 1957, je m'engageai dans le corps d'armée réservée aux femmes. Je fus affectée au Fort Mac Clellan, Alabama. Le premier jour, je remarquai une fille en qui je me reconnaissais, une âme soeur, qui avait l'air tout aussi esseulée, comme si nous n'étions pas à notre place. Tandis que j'étais en train de ranger mes affaires dans l'espace qui m'était réservé, je sentis une présence. Je me retournai et la vis debout derrière moi.
- Tu crois aux soucoupes volantes, n'est-ce pas ? demanda-t-elle.
J'étais sidérée.
- Comment le sais-tu ? répliquai-je.
Elle dit en souriant :
- Je sais beaucoup de choses.
Elle s'appelait Audrey, et était originaire de l'état de Washington. Son père effectuait des recherches sur les ovnis, disait-elle. C'était une blonde aux yeux bleus, grande et belle, avec de jolis traits.
A partir de ce jour, nous devînmes les meilleures amies du monde. Elle profitait de chaque moment de libre pour m'initier à la métaphysique. Je ne m'en lassais pas. J'appris ainsi qu'il y avait de la vie dans d'autres mondes, galaxies et dimensions. Elle était télépathe, et elle m'enseigna la projection astrale, ainsi que la réincarnation. Elle me dit aussi que tous les membres d'une certaine ethnie vénusienne avaient six doigts; pour le reste, ils ressemblaeint de très près aux Terriens.
Au fil de nos conversations, Audrey me confia une étrange histoire. Elle disait qu'elle n'était pas de la Terrre, mais qu'elle et sa famille avaient quitté Vénus à bord d'un vaisseau spatial en forme de cigare pour venir chez nous. Elle disait qu'ils étaient venus pour aider notre monde à cultiver sa spiritualité.
Un jour, alors que nous étions assises à la salle de jeux de notre compagnie, je remarquai qu'elle avait de belles mains, aux doigts effilés. Puis je vis que ses paumes présentaient une excroissance de quelques millimètres, au delà du petit doigt.
- Pourquoi as-tu ces moignons ? demandai-je.
- Parce que je suis née avec six doigts et six orteils, répondit-elle. Et si mes parents me les ont coupés, c'est pour que j'aie l'air normale.
Grâce à l'influence d'Audrey, j'obtins ma licence en religions orientales et je devins ministre du culte. J'ai été attirée par les personnes enlevées par des ovnis, et je les ai aidées à mettre fin aux abductions et aux cauchemars de manière permanente. Je serai éternellement reconnaissante à Audrey pour m'avoir orientée dans la bonne direction, et je suis certaine que nous nous reverrons.


Strange but True, edited by Corrine Kenner et Craig Miller


Traduit par Passiflore

Partager cet article

Repost 0

commentaires

egl 29/09/2012 15:40


Bonjour,


Je suis une lectrice de votre blog et mon commentaire n'a aucun rapport avec le sujet de votre article mais je voulais vous souhaiter toutes mes félicitations pour la bonne nouvelle et ne vous
souhaiter que du bonheur!Felicitations!

Parvati 30/09/2012 15:49


Fée est très occupée. Dès qu'elle aura un peu de temps, elle répondra à vos messages de félicitations.


Parvati 26/09/2012 15:44


Personnellement, je suis d'avis que cette "vénusienne" est un produit de ces entités qui nous manipulent.

katie scarlett 26/09/2012 10:29


En ce qui concerne cette histoire, je n'ai qu'une seule idée en tête, c'est que la "vénusienne" en question serait une néphilim c'est-à-dire un démon incarné.


Si vous lisez les textes de CBSWORK sur le site "évolution quebec", vous comprendrez mieux pourquoi je pense ça. En effet, CBSWORK/ DON BRADLEY est un guerrier de lumière américain, il a des dons
psychiques extrêmement importants et il en sait long sur les illuminati , le mal, les reptiliens...


Il suffit de lire pour ceux que ça intéresse. Don Bradley affirme clairement que les reptiliens sont reconnaissables, entre autres, à leurs 6 orteils ou leurs 6 doigts.


Je ne peux pas lire un tel texte sans le décrier et chercher plutôt à orienter les lecteurs vers Don Bradley qui, à mon avis, semble mieux à même de décrire les réalités spirituelles...


Il y a aussi le site transition888.heavenforum qui a repris les textes de CBSWORK/DONBRADLEY.


Les textes de CBSWORK sont fiables et à mon sens, tout ce qu'il raconte est vrai.


Pour ceux qui désirent mieux connaître Don Bradley, vous pouvez rechercher ses sites récents, à savoir "uwantsun" ou "dailymessenger blogspot".


Marie Roca a écrit un article indiquant que la lumière violette spirituelle détruit les laboratoires reptiliens. Il faut savoir que pour CBSWORK, une arme très puissante contre les reptiliens est
l'orgonite.


En conclusion, pour moi, il n'y a rien de beau dans cette histoire. Cela montre plutôt la puissance des techniques utilisées par les reptiliens pour illusionner les êtres humains.


N'oublions pas que satan se déguise en ange de lumière...


 


 

Marie ROCA 24/09/2012 15:31


Bonjour Van,


Belle histoire, et merci à Parvati pour la traduction !


Mais dis-moi, n'as-tu pas une super nouvelle à annoncer aux fidèles lecteurs de ton blog ?



Bises, à toi, et à qui tu sais !


Marie

anne-marie C 22/09/2012 14:43


 Petite Fée, ravie de voir que tu as repris, j'espère que tu vas bien, beau témoignage très encourageant et rassurant que tu as mis là, je t'embrasse très fort, au plaisir da'voir de
tes nouvelles, AMArie