Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 00:00

Date : ?

Source : Facteur X N°5.


Faits :

Le pompier Jack Stacey fut appelé pour un incendie dans une maison abandonnée de Londres.

Quand il arriva sur les lieux, il vit que le bâtiment lui-même ne présentait aucun signe de dégâts causés par le feu, mais lorsqu'il pénétra à l'intérieur de la maison, Stacey trouva un corps en train de brûler, celui d'un SDF connu sous le nom de Bailey.

 

 

 

 

 


A l'agonie, Bailey avait mordu à pleines dents la rampe de l'escalier, ce qui indique qu'il était vivant lors du déclenchement de la combustion. Les pompiers durent écarter ses mâchoires à l'aide d'une barre de fer...

 

 

 

"Il avait une fente d'environ 10 cm au milieu de l'abdomen", se rappelle Stacey. « Des flammes en sortaient avec la force d'un chalumeau, »

Pour tenter, selon ses propres termes, d'éteindre l'incendie "à la source", Stacey plaqua directement la lance d'incendie sur le ventre du pauvre hère. Pour le pompier, il ne faisait aucun doute que les flammes s'étaient déclarées à l'intérieur même du corps.

L'origine de "l'incendie" n'a jamais été précisée.

Il n'y avait, à proximité, pas de branchement de gaz ou d'électricité, ni même d'allumettes.

Et si la victime avait laissé tomber une cigarette incandescente sur son ventre, des expériences menées par la suite démontrèrent que ça n'aurait pas suffi à produire un feu d'une telle puissance.

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Savannah, Géorgie, Etats-Unis.

Date : 12 Novembre 1974.

Source : L'inconnu n°246, Mars 1997.


Faits :

Jack Angel, aujourd'hui septuagénaire, s'est fait une bonne situation dans le prêt-à-porter.

La nuit du 12 novembre 1974, sa caravane, convertie en salon d'exposition, est garée sur le parking d'un motel à Savannah en Géorgie aux Etats-Unis.

Après avoir fait son lit, il a enfilé son pyjama et s'est endormi.

Il s'éveille quatre jours plus tard et remarque que sa main droite est noire du poignet jusqu'au bout des doigts.

«Elle était brûlée, cloquée», a-t-il expliqué au chercheur Harry E. Arnold de Pennsylvanie qui a consacré de nombreuses années à l'étude du phénomène de C-H-S (Combustion humaine spontanée).



«Et il y avait eu comme une explosion dans ma poitrine qui avait fait un trou, j'étais brûlé... à la cheville et dans le dos par taches».

Comme il ne souffre pas, il se douche avant de mettre la chemise et le pantalon qu'il portait quatre jours plus tôt. Ni ses vêtements, ni ses draps, ne révèlent la moindre trace de feu. Tenant son bras blessé de l'autre main, Angel traverse le parking du motel, quelques minutes plus tard, il s'évanouit. Il reprendra ses esprits à l'hôpital mais en état de choc et souffrant d'une douleur atroce.

Les médecins sont eux aussi en état de choc en constatant que la brûlure s'est prolongée vers l'intérieur de l'avant-bras, détruisant une bonne partie des tissus cutanés.

Angel demandera à sa femme de fouiller la caravane, ce qu'elle fit sans rien trouver, ni trace de feu ou d'objets carbonisés.

Angel sera un peu plus tard amputé de l'avant-bras, car sa main s'est infectée, risquant d'envahir le bras tout entier.

 

 

 

 

 

 

Des flammes bleues...

Le docteur Wilton Krogman médecin légiste ayant examiné des centaines de corps consumés dans des enquêtes criminelles est sidéré, il déclare : "c'est la chose la plus stupéfiante que j'ai jamais vu, je ne peux imaginer une crémation aussi complète sans plus de dommage dans l'appartement lui-même".

Quant à l'état du crâne. En général, en pareil cas il grossit ou explose en mille morceaux, c'est incompréhensible".

En France, près d'Arci sur Aube, les gendarmes ont eu la stupeur de retrouver l'occupant d'une voiture, réduit à l'état de cendres ; détail étonnant les vitres de l'automobile avaient totalement fondu, il faut pourtant une puissance de 1000 degrés centigrades pour réaliser un tel prodige.

Dans les cas de combustions il existe encore des témoins oculaires. A Chelmsford en Angleterre, lors d'un bal, plusieurs témoins ont soudainement vu des flammes bleues embraser le corps d'une jeune femme qui ne semblait s'apercevoir de rien et qui décédera peu de temps après.

>> Carole, merci de m'avoir envoyé ton article sur la combustion spontannée.

La suite va venir ;-) *Van/fée

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JC 15/06/2007 00:40

Je ne remet pas en cause le fait que la combustion spontanée ne puisse exister cependant je reste sceptique.Aucun cas de combustion n'a été observé directement.Après une petite recherche sur le net, j'ai par ailleurs pu constater que tous les cas de combustions où la victime serait consciente ne sont rapportés que sur des sites ayant pour sujet le paranormal, et qu'aucune source fiable n'est donnée.On mentionne les noms de Stacey et Bailey, pourtant on ne trouve aucune information officielle sur le sujet.On parle aussi d'une jeune fille brulée durant un bal, mais où sont les sources ?Par contre il a été constaté qu'une fois enflammée, la graisse peut continuer à alimenter sa propre combustion, ce qui peut expliquer que seul les corps aient été retrouvé brulé sans que le mobilier soit atteint.Le jour où je vois un type prendre feu dans un picine je changerais peut-être d'avis, mais tant que l'on ne me donne aucune source pour vérifier le bien fonder de ces histoire, pour moi ça reste des contes.

Fée 15/06/2007 07:19

Oui, c'est ça, la graisse est le combustible. lol mais vous savez, il y a encore pleins de chose garder sous celler et donc non réveller au public. Pourquoi ? Peut-être parce qu'on aurait peur, ou autre chose.

Meyline 18/09/2005 18:25

je n'ai jamais rien entendu de semblable, ni lu aucun article sur la combustion spontanée mais c'est effroyable!!! J'aimerai bien savoir par quoi cela peut-il être provoquer?
 
>> Bonjour Meyline ! La suite sur la combustion spontanée sera publiée demain ;-) *Van/Fée