Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



5 août 2005 5 05 /08 /août /2005 00:00

 

Le thème de l'enfant-loup inspire quelques mythologie antiques : ainsi l'histoire de Romulus et Rémus, les frères fondateurs de Rome, dont la légende dit qu'ils ont été élevés par une louve.

 

Mais plusieurs cas d'enfants nourris par des loups se sont effectivement produits.

 

 

 

Dans l'Europe médiévale

 

C'est en 1341, en Hesse, qu'il est fait état pour la première fois d'un enfant élevé par des loups.

Le garçon, découvert par des chasseurs, se déplace exclusivement à quatre pattes et saute très haut. Captif, il ne supporte pas sa nouvelle vie, et meurt rapidement.

 

Trois ans plus tard, un nouveau cas de garçon nourri par des loups est mentionné. Cette fois, le retour à la civilisation n'entraîne pas la mort de l'enfant, qui apprend à parler et vit jusqu'à 80 ans.

Les documents évoquent pourtant sa tristesse à avoir été séparé des loups.

 

 

 

Les fillettes de Midnapore

 

La plupart des cas d'enfants-loups modernes ont toutefois été répertoriés aux Indes, plus particulièrement dans la jungle du Bengale.

L'histoire la plus célèbre est celle des enfants de Midnapore. Ce sont deux fillettes, découvertes en 1920 par un missionnaire indien, le révérend J. Singh.

Trouvées dans la tanière d'une louve, les petites sont conduites à l'orphelinat de Midnapore, dont dépend le révérend.

La plus jeune décède rapidement, sans avoir réussi à marcher ni à parler, et la seconde, qui survit neuf ans à sa capture, apprend préniblement à se tenir debout et à prononcer quelques mots.

Un cas récent

Aux Indes encore, mais en 1976, dans une forêt de Sultampur, est trouvé un enfant d'environ huit ans, qui joue avec les louveteaux.

Il est hirsute et sale, ses ongles sont longs comme des griffes.

Les villageois qui l'ont découvert tentent en vain de l'amener à une vie plus civilisée, puis le confient aux Missionnaires de la Charité, à Lucknow, au nord de New Delhi, auprès desquels l'enfant demeure jusqu'à sa mort, en 1985.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carole 15/02/2006 20:59

J'ai entendu à la TV il y a longtemps (1 an ou 2) le témoignage d'une juive qui, petite, s'était échappée du train qui la menait à un camps d'extermination. Elle a vécu avec une meute pendant quelques mois.

Fée 18/02/2006 08:07

>> Je crois que cette même personne a justement écrit un livre qui raconte son existence parmi les loups. Ce livre est passionnant d'ailleurs et incroyable ! *Van/Fée