Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



23 juillet 2005 6 23 /07 /juillet /2005 00:00

 

 

Année 1998 :

 

Je me trouvais à l’internat dans la chambre.

J’étais allongée dans mon lit, la lumière était éteinte et j’ai ressenti un souffle, un souffle derrière mon oreille droite, pourtant la fenêtre n’était pas ouverte.

J’ai eu peur, et je me suis cachée sous ma couette.

Comment expliquer ça ?

Depuis, je n’ai plus rien ressenti.

 

 

>> Merci à toi Gaëlle, de m'avoir envoyé ton témoignage. *Van/Fée

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Parvati 12/02/2007 15:41

Bonjour, Fée,
Tu as très bien expliqué ce qui m'arrive depuis à peu près 2 ans et demi.
Je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule.
Sommes-nous vraiment des récepteurs ? Est-ce pour cela qu'il me semble parfois entendre quelqu'un parler, même si c'est bref ?
L'autre nuit, j'ai moi aussi ressenti une espèce de souffle venant vers moi. J'ai protesté à voix haute, et cela s'est arrêté. J'ai eu peur, même si je ne percevais rien de maléfique.
Est-ce nous qui percevons la réalité des mondes invisibles ?
P. S. De telles choses m'étaient inconnues à l'époque où je vivais dans un immeuble hanté, ce qui me rend perplexe. Et puis je sais que les mauvaises entités ne sont pas responsables de tout, il est important de le dire pour ne pas sombrer dans la paranoïa.

Fée 12/02/2007 19:43

>> Je pense effectivement, que l'on soit des récepteurs, ou du moins on reçoit. Les personnes réceptives peuvent recevoir, entendre, sentir, ressentir tout cela. *Van

Van/fée 24/07/2005 10:52

Des personnes comme toi, ressentent, sentent, voir même entendent des voix, des soufflent, des bruits, etc.
A cet instant, tu as simplement été une sorte de récepteur.
La science, pour le moment, ne sait pas d'où ça vient, ni qui qui fait ceci ou cela.
On sait juste, qu'il existe des forces que l'être humain ne contrôle pas