Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 10:04

 

 

Je m'appelle Nicolas et je suis étudiant. Il y a maintenant trois ans, je suis entré à l'université de Lens (62) en étant désabusé, mon grand père étant décédé et me faisant rejeter par toutes les filles.

Déjà en arrivant le premier jour, j'ai une drôle d'impression et je vois du sang (en vision) et dans la journée j'apprends que les bâtiments étaient utilisés par les nazis comme centre de torture.
Bon, le temps passe et j'apprends à connaître les gens de ma classe et je me rapproche au départ de deux personnes, l'une s'appelant Ludivine et l'autre Anne-Eloïse.

 

Un jour, alors que nous étions en cours, Anne-Eloïse s'en vient à me parler de spiritisme et finit par me demander si je veux essayer et j'ai dit d'accord. Elle commença par ramener un pendule et ce pendule oscillait sans qu'on lui pose de question. Nous descendîmes dans les sous-sols, lugubres et mal éclairés.

Des personnes nous accompagnaient et quand je leur parlai du fait que les bâtiments étaient nazis pendant la guerre, le pendule se mit à tourner à l'horizontale.  Ce jour-là, nous avons arrêté.

 

Le lendemain, nous avions des heures de libres et elle me demanda si je voulais faire du spiritisme. J'étais partant. Elle prit une feuille, nota l'alphabet, les chiffres et un grand oui et non, puis prit un bouchon de bouteille d'eau.

Pour ne pas être dérangés, nous descendîmes aux sous-sols et nos doigts (index) sur le bouchon et nous posâmes la question fatidique : "Esprit, es-tu là ?" 

Puis rien, au départ. Puis quelqu'un vint, nous disant qu'il nous attendait et que cela faisait un moment qu'il essayait de nous contacter. Puis je demandai s'il était possible de parler à nos anges gardiens et sa réponse fut oui.

Là je demandai à avoir un des miens, nous demandâmes son nom et il me le marqua. Anne-E pensait que c'était un farceur car elle ne connaissait pas de prénom comme celui-ci, mais voyant que je pleurais, elle comprit qu'il avait donné son nom de famille : celui de mon grand-père. Puis il me dit : "Je t'aime", et je pleurais plus encore. Puis nous reprîmes les cours.

 

Quelques jours plus tard, je me retrouvai seul avec Ludivine dont j'étais tombé amoureux en cours de route. Elle me dit ce qu'elle aurait voulu dire à son grand-père avant qu'il ne meure et cela fit tilt. Je lui dis que je pouvais la faire entrer en contact avec lui, et elle accepta. Elle finit dans le même état que moi la première fois.

Là, arrive un gars qu'elle connaissait bien et que je connaissais mal : Anthony. Voyant ce que nous faisions, il se joignit à moi et demanda à parler à son ange gardien. Même résultat.


Arrive Matthieu, qui ne croyait pas à cette méthode et qui s'esclaffait. Nous demandâmes à parler à son grand-père et il dit bêtement que si c'était lui, il connaitrait forcément la voiture qu'il aurait voulu avoir et la réponse fut directe. Puis viennent Vincent, Virginie, même résultat. Puis Christophe qui n'y croyait pas et qui commença à y croire lorsque le bouchon se mit à écrire "je t'aime" en yougoslave alors que nous ne connaissions pas cette langue (son ange gardien était sa grand-mère, d'origine yougoslave). Enfin arriva Anne E qui piqua une colère en me traitant d'inconscient car je n'étais que novice. Elle partit constituer son propre groupe pour faire son spiritisme de son coté.


Les jours passaient et nous continuâmes à communiquer et on nous dit que la faculté était malsaine.

Nous apprîmes des choses nous concernant. Tout d'abord au sujet des anges gardiens : Anthony 7, Virginie, Christophe, Vincent, Matthieu, 2 et Ludivine 1, et moi-même 4.
Nous apprîmes égalememnt que nous avions des capacités que nous ignorions :

- Anthony est une ressource d'énergie pour la communication qui en demande beaucoup;
- Moi je peux parler à tous les esprits même les anges gardiens des autres sachant, que quelqu'un pris au hasard ne peut parler qu'à ses propres anges gardiens, aux mauvais et au farceurs;

- Virginie et Christophe nous protègent;
- Vincent peut voir les esprit et dans la nuit;
- Matthieu ressent si quelque chose arrive au groupe.

 

Un autre gars dans la classe, sataniste, sut cela et s'en prit à Anthony qui se sentit comme aspiré quand il le tenait, mais ses anges gardiens l'ont défendu et le gars se retrouva plaqué contre le mur d'en face, tordu de douleur.

Je commençai à détecter la présence des mauvais esprits, et un jour ma main se retrouva recroquevillée, sans que je puisse la détordre. Virginie est arrivée, elle me toucha et ma main se détendit. De même, sentant cette présence, le gars avait tracé un pentacle avec d'autres signes sachant que cela l'empêcherait de passer.

 

Pour nous proteger, nous nous mîmes mis à lire des livres et découvîmes le pouvoir des pierres. Nous nous rendîmes dans un  magasin de magie, expliquâmes notre histoire et pûmes voir que le vendeur était envieux. Nous commençâmes à nous sentir mal et nous sommes partis pour ne plus jamais revenir.


Nous continuâmes à nous documenter et nous découvrîmes que le sel était protecteur. Nous découvrîmes une salle secrète dans l'université, achetâmes un paquet de sel, et nous délimitâmes tout le tour de la salle. Ce fut notre première séance de spiritisme où nous ressentîmes de la béatitude. Suite à cette séance, nous décidâmes au vu de ce qui nous avait été dit (que nous étions spéciaux, que l'on nous aimait dans l'au-delà, que le mal ne faisait que nous attaquer...) que ce serait notre dernière séance. Mais les signes d'attaque se multipliaient.


En juin, nous décidâmes de partir en vacances ensemble. Christophe et Virginie n'étaient pas venus.
J'étais content et je pensais pouvoir sortir avec Ludivine qui se refusait à moi. La première nuit, je l'entendis parler avec Vincent et j'écoutais; elle disait qu'à part de l'amitié...


Je sus plus tard que j'avais raté là un test qu'on me faisait passer.
Le second jour, jouant avec des allumettes nous remarquâmes que les flammes formaient des croix. Nous décidâmes de refaire du spiritisme.
Là, nous vîmes que parfois le regard d'Anthony était vide et que les esprits entraient dans son corps et faisaient parler le bouchon.

A ces moments, il ne savait pas ce qu'il se passait et nous lui expliquions après les séances.


Dehors, alors que le beau temps était prévu, il faisait tempête. Nous apprîmess que le groupe était composé de huit personnes et que la huitième à laquelle nous avons parlé était un archange. Nous passions des tests.


L'un de ces test pour Anthony était un rêve où tout le monde devenait mauvais et il fallait qu'il essaie de nous sauver. Il fini par réussir. Le quatrième jour, je me retrouvai à terre, incapable de me relever et Anthony, qui était parti sur un plan astral, essayait de m'aider. Je sentis des picotements dans tout mon corps et je sus que des esprits mauvais voulaient prendre possession de mon corps.

 

A ce moment, j'entendis la voix d'Anthony me dire : "Ils m'empêchent et ils disent que c'est ton combat". Alors, sentant ce mal m'envahir, je pleurais et demandai à chacun de me donner des choses à laquelle ils tenaient (une par personne). Mais Virginie et Christophe n'étaient pas là.


Je pris donc entre mes mains, qui piquaient, mon St-Christophe et la Ste-Vierge de Ludivine. Et je priais, et je pensais à Ludivine. Anthony me dit alors, les autres étant autour : "Pas comme ça" (je rappelle que je pensais et ne parlais pas). Et je compris, je pensai à tout le groupe et j'eus une idée : une étoile à huit branches comme le pentacle de l'université, mais là, une branche représentait l'un de nous. Matthieu la dessina sur un carton et je la pris dans mes mains en pensant à l'enfermer à l'intérieur.
L'ayant forcé à le faire, je demandai à bruler le carton, et je pus me relever.
Anthony resta couché et une voix qui n'était pas la sienne nous dit : "Il exite des êtres spéciaux dans l'au-delà, maintenant nous savons aussi qu'il y en a sur terre. Vous êtes spéciaux."

 

Le lendemain, Anthony n'arrivait pas à se réveiller et il fallut attendre. S'étant réveillé, je lui dis d'instinct : "Je sais que tu as vu le futur, et j'ai une question. Ai-je raison d'espérer ?" Il me répondu oui. Il m'expliqua qu'on lui avait donné le droit de me répondre mais qu'il ne pouvait pas répondre à d'autres questions.

 

Durant ce temps nous avons appris des choses sur l'au delà :
- Ils ont une multitude de règles.
- Nous n'avons pas le droit de savoir l'avenir où les choses que les autres ne veulent pas qu'on sache.
- Nos anges gardiens peuvent lire dans nos pensées.
- Nos anges gardiens dépendent dans leur fond de notre fond.
- Les farceurs sont des sortes de mercenaires envoyés pour nous brouiller si nous nous approchons d'une chose que nous ne devons pas savoir.
- Il ne faut pas leur parler du passage de la vie à la mort.
- Ils ont un très grand humour.
- Ils nous aiment et ils faut leur dire aussi.
- Nous avons des anges gardiens attitrés et non attitrés.

 
Voilà.


En ce qui concerne l'espoir, j'ai compris qu'il faut toujours espérer, je suis d'ailleurs maintenant fiancé, pas avec Ludivine mais avec une fille que j'aime.
A l'heure qu'il est je ne vois plus mes amis, mais je pense que le lien qui nous unit est encore là. J'ai encore des capacités et je vois certains détails du futur.
Je pense aussi avoir des pensées qui ne sont pas les miennes, comme si les esprits communiquaient, mais cela me dérange souvent car certaines pensées sont très mauvaises.


Veuillez dire en détail ce que vous en pensez, s'il vous plait.

Voilà, j'ai encore quelques anecdotes, moins longues, si cela vous intéresse.


Nicolas

 

 

 

 


>> Bonjour Nicolas, vous avez un don c'est certain. Voir même plusieurs.
Etes-vous toujours dans cette université ?
Les murs ont une histoire ainsi que le terrain. Les personnes sensibles telle que vous captent le mauvais mais aussi le bien.
Il est très dangereux d'avoir fait des séances de spiritisme dans un lieu pareil ! En avez-vous eu conscience ?
Vous avez eu de la chance, lors de la première séance, qui ne soit rien arrivé !

Vous savez pour le futur, pour le moment nous sommes vraiment très mal. Au niveau politique, social, mais aussi la nature se détériore. Mais il faut quand même espérer un futur meilleur et qu'un jour l'Homme se réveillera. Peut-être qu'il sera trop tard...

Pour vos pensées qui vous dérangent, n'hésitez pas à faire la prière du "Notre Père" et leur dire que vous préférez faire une pause.


J'espère à bientôt,
* Van

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 02/09/2008 09:14

Bonjour,Il n'y a pas "d'élus" dans le domaine spirituel, pas plus que d'hégémonie qui est une notion de notre monde mais elle n'a aucune signification dans le monde de la lumière. C'est parfois tellement rassurant sur soit même de se croire au dessus du lot, de se dire que pour une fois on est quelqu'un de "bien" ou d'important dans un domaine hors du commun.Mais ce n'est qu'une illusion...J'ai rencontré plusieurs spirites qui pensaient être des "élus" des chevaliers au service du bien, mais en les fréquentant je me suis aperçu que ce n'était qu'un reflet du bien, le poids qu'ils faisaient porter aux autres (hors de leur cercle) était à lui seul la preuve de leur erreur.Etre spirite ou médium ne rend pas un homme meilleur ou supérieur, c'est un travail sur soi, un long cheminement qui te conduit là où vont tes pensées.Ton récit est peut être un peu romancé comme le suggère certains commentaires, c'est peut être lié à votre jeunesse lors de ces évènements.Pour moi ce qui est le plus fort dans votre histoire c'est l'assurance que vous aviez d'être meilleurs, d'être les meilleurs et de détenir la vérité :Ce n'est pas une expérience spirituelle, vous avez joué à un jeu très dangereux.Amitiés à tous, mes remerciements et encouragement à Van Fée pour son site.

Fée 02/09/2008 15:31


Merci Alice !


nicolas 18/02/2007 17:39

a ceux qui doutes de mon témoignagen je réponds simplement que vous n"avez pas té témoin de ce que j'ai vécu et que si j'ai témoigné ce n'est pas pour me rendre intérressant mais pour aider celui qui en a besoin. Je ne suis pas un menteur, j'ai été marqué par ces événement et je trove dommage d'avoir l'esprit si fermé.

Marie 02/02/2007 16:48

je suis une grande habituée des phénomènes paranormaux et lorsqu'on me raconte une histoire, je sens si oui ou non, c'est la vérité. En général; les gens sont sincères mais beaucoup racontent des bêtises et là, s'en est un exemple flagrant. J'ai lu en riant à gorge déployée, et à la fin, j'ai trouvé les dernières phrases encore plus navrantes. Vous dites que grâce à vos pouvoirs, vous avez appris beaucoup de choses sur les anges gardiens. Et en nous détaillant la liste, moi, je ne vois rien d'extraordianires, ce sont des choses que l'on savait déjà et qui n'ont rien de fabuleux.

damebleue 31/01/2007 14:42

pour une préparation plus précise jeune homme
je vous suggere de lire Lumiere sur le royaume d'alexandre Moryasson. Une brique, mais surtout une facon précise de vous protéger et de vous eviter de mauvaises surprises avec les entités qui ont acces a votre psychisme. ATTENTION jeune Mr...
travailler toujours dans la lumiere et soyez ferme dans intentions,vos mots et interventions.
paix et amour aupres des votres et en vous meme.
DameBleue

Fille de passage 30/01/2007 19:30

Bonjour ! bravo pour ce site vraiment trés complet ! les témoignages m'impressionent beaucoup !

mais celui-la...

j'ai l'impression d'etre charmed

un de mes amis qui s'est revélé mythomane nous a tenu les memes propos, et nous avons vu aprés qu'il avait piqué toutes les idées dans un livre

désolé, mais je trouve que ce témoignage est trop farfelu...

Bravo pour le site ;)

Fée 30/01/2007 20:48

>> Je comprends ce que vous ressentez. Et c'est vrai qu'il y a des gens qui racontent n'importe quoi ! Mais d'autres disent la vérité.
Merci pour vos compliments, j'espère que vous reviendrez bientôt ! *Van