Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



5 juillet 2005 2 05 /07 /juillet /2005 00:00

 

Où est la tour ?

 

Entre le XVI e et le début du XXe siècle, voyageurs et explorateurs occidentaux se rendant en Mésopotamie se sont efforcés de localiser le fameux édifice.

 

Les uns proposèrent de le situer à Afar Quf, à l’ouest de Bagdad, d’autre à Borsippa, à proximité de Babylone…

Seules les fouilles archéologiques devaient permettre de trancher.

 

 

 

Les preuves archéologiques

 

C’est en 1913 que l’archéologue allemand Robert Koldewey découvre finalement l’emplacement de la tour.

Sa base forme un quadrilatère de 91,55 m de côté.

Son centre, partie la pluie ancienne, est constitué d’un noyau de briques crues, rehaussé au temps de Nabopolassar et de Nabuchodonosor et entouré d’un nouveau parement en briques cuites.

 

Les fouilles ont mis en évidence trois escaliers, deux latéraux et un central, ce dernier, perpendiculaire à la structure du bâtiment.

 

 

 

Le témoignage des textes antiques

 

Ces renseignements sont complétés par les textes antiques : le récit d’Hérodote et surtout la tablette dite « de l’Esagil »conservée à Paris, au musée du Louvre, copiée en 229 avant notre ère d’après un document ancien décrivant le dernier état de la tour.

 

D’une hauteur de 90 m environ, l’édifice comportait sept étages, faits de murs à redans sans doute verticaux.

Le dernier étage abritait les installations cultuelles parées des briques émaillées bleues de Nabuchodonosor.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires