Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 15:13

 

 

Bonjour,

Je vous écris de Paris.  L’autre jour j’étais à la campagne avec des amis près de Pont-Audemer dans l’Eure. Il était 1 h 37. J’étais sur la petite route de campagne qui venait de St-Gatien.

Nous prîmes en stop une jeune femme. Elle nous avait éblouis lorsque j'arrivai devant elle avec mes phares de route à la sortie de Canapville. Elle paraissait très gentille.
Elle avait une vingtaine d’années et était vêtue de blanc. Elle s’assit à l’arrière, au milieu de mes deux amis.
Je lui demandai si elle voulait que je la laisse à Pont-Audemer. Elle acquiesça de la tête. Elle paraissait avoir peur et ne dit rien durant le trajet.

Pour tout dire, je n’aurais entendu sa voix qu’une seule fois et c’était plus un murmure qu’une parole. Cela nous paraissait étrange de ne pas l’avoir entendue pendant le trajet, mais ce n'était pas une raison pour la laisser seule en pleine campagne.
Je discutais avec mes amis à l’arrière, il s’étaient rapprochés à l’avant pour nous parler. A la sortie d’un virage avant d’arriver à Beuzeville, nous percutâmes un sanglier.
Le choc fut brutal, et à ce moment, je vis un grand flash, enfin NOUS vîmes tous un flash, au milieu de la voiture. J’étais abasourdi par le choc. J’entendis ma petite amie qui criait. La femme avait disparu. 

Les policiers m’ont dit que c'était la troisième fois qu'on leur racontait cette histoire dans la région. Toutes les directions menaient à ce virage.  

Vous parler de cette histoire me permet d'évacuer mon stress. Ces choses existent alors que je les ai toujours reniées. C’est fou ce que cette histoire m’a apporté.

Amicalement

Guillaume cco

 

 

 

 


>> Merci Guillaume pour avoir eu le courage de m'envoyer votre mail. Il est toujours très surprenant de rencontrer ce genre de "phénomène".

Que vous a apporté cette histoire ? *Van

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dom 25/09/2014 00:23

Sans vouloir remettre en question la veracite des dires de guillaume, je remarque que les explications de ce monsieur sont plutot farfelue...
Je precise , j habite beuzeville....

Si vous etiez sur la route qui venait de st gatien vous etiez encore bien loin de pont audemer (eure) au moins 25km..si vous avez pris cette autostopeuse sur cette route vous ne pouvez pas l avoir prise en stop a canapville qui se trouve quand meme jusque a coté de PONT L EVEQUE (calvados).
De vous ou vos amis personne ne s est demandé ce que faisait une jeune femme seule sur ces routes tres sombre en campagne à 1h37 du matin.?????

Soit continuons...
Vous dites lui avoir demandé si elle voulait que vous la laissiez a pont audemer...curieux cette question quand on sais que sur votre route il y a d abord: quetteville ensuite beuzeville, puis st maclou, boulleville ....
mais bon passons encore...
voud percutez ensuite un sanglier ..certes pourquoi pas...sauf que les forces de l ordre qui interviennent en ce secteur de PLEINE CAMPAGNE ne peuvent etre que des Gendarmes et non des policier , a mois que ce ne soient ceux d honfleur mais dans ce cas vous vous seriez encore trompé de ville....tiens donc ...comme c est balaud....
A bon entendeur...salut

Rooke 08/03/2008 23:44

Bonjour il y a deux sortes de dame blanche. Les modernes et les anciennes. les modernes sont ceux qui font du stop, comme celle de l'histoire. les anciennes se rapporte plus au moyen-age et à la renaissance.pour la théorie des dame et non des hommes, il y a deux théories possible que j'ai déjà expliqué sur ce site. 

Marie/Ormael 04/01/2007 09:36

Bonjour Guillaume,Il y a de quoi avoir le frisson ! Mais savez-vous que ces histoires dites de "dame blanche" ne sont pas du tout nouvelles ?Ma maman, née en 1924, m'a souvent narré sa propre rencontre avec une dame blanche, lorsqu'elle avait 17 ans (1941) et devait parcourir des kilomètres à la campagne, de nuit, pour effectuer le trajet entre son domicile et son usine. Cette dame blanche apparaîssait au détour d'un chemin et sa seule vue faisait détaler ceux qui la rencontraient. Ma mère me dit n'avoir jamais couru aussi vite.A cette époque, des jeunes gens avaient coutume de se déguiser en "dame blanche" pour faire peur aux jeunes filles devant circuler à la nuit tombée, mais ceux qui ont rencontré la vraie dame blanche, comme ma mère, faisaient la différence entre le spectre et les farceurs.La seule différence entre les années quarante et maintenant, c'est que maintenant, les dames blanches font du stop et montent à bord des voitures ! S'agit-il des mêmes entités qui se seraient adaptées, ou s'agit-il comme on le dit parfois, de fantômes de décédées sur la route ?Je crois qu'il peut y avoir de nouvelles dames blanches, mais alors, pourquoi alors que tant de jeunes gens se tuent en moto ou en voiture, n'y a t'il jamais de "jeunes hommes blancs" ?De même, dans l'ancien temps, il n'y avait que des dames blanches !Quelqu'un connait-il un livre sur les anciennes dames blanches, celles d'avant la circulation automobile ?

Fée 05/01/2007 08:50

>> Peut-être qu'avec le sexe féminin ça passe mieux. Je ne sais pas trop. Et toi qu'en penses-tu Marie ? *Van