Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 10:58

Bonne année 2007 !

Cest l'occasion de faire encore le point sur les risques que vous encourez si vous pratiquez l'écriture automatique.

Contacter les esprits n'est pas sans risque.

 

Cette action vous mènera vers plusieurs possibilités :


- Des blessures,

- L'hôpital psychatrique,

- La mort.


Je déconseille aux adolescents, ainsi qu'aux personnes sensibles de pratiquer le spiritisme. Que ça soit au niveau de la oui-ja, de l'écriture automatique, ou des tables.


En effet, nous mettons en place trois enveloppes spirituelles, l'une à 7 ans (dit âge de raison), l'autre à 14 ans, la troisième à 21 ans (avant 1974, c'était en France, l'âge de la majorité).


Ces corps assurent notre ancrage terrestre autant que spirituel, et sont constitutifs de notre aura.

Tout accident, maladie, choc émotionnel aura une répercussion sur ces corps subtils, nuira à l'équilibre de l'individu.


 Le premier corps spirituel, que je nomme vital, car sans lui le corps meurt, est plus ou moins "flottant", instable chez le petit enfant, puis, si toutes les conditions sont réunies, il se fixera au corps l'année des sept ans, chez tout humain.


Voilà pourquoi avant la septième année révolue, l'enfant est particulièrement fragile et peut décéder facilement ; ainsi voit-on plus souvent qu'on ne le croit, des enfants en pleine forme, n'ayant aucun problème de santé, dotés de toutes les qualités, décéder subitement, suite au traumatisme de la séparation des parents; c'est ainsi que notre Rebecca, une nièce, enfant formidablement belle et intelligente, décéda à 6 ans et demi, parce que du fait de sa mère, privée de son papa avec lequel elle était très complice.


Le petit enfant n'a pas encore mis en place le second corps subtil, (14 ans) donc, tout choc émotionnel fort est susceptible d'affecter son premier corps spirituel, concernant le physique, et de se détacher du corps ce qui génère le décès du corps.


C'est dans ce premier corps spirituel qu'on lira les déficiences physiques, les empreintes et "trous" laissés par les maladies, les accidents et blessures physiques.


Le second corps spirituel concerne le domaine affectif, l'émotionnel au sens large.
Il se met en place à 14 ans, à savoir au moment de la puberté, mais aussi des émois naissants envers l'autre sexe.

A partir de cet âge là, les chocs émotionnels peuvent affecter ce corps, le déstabiliser, le décaler, ce qui peut se répercuter ensuite sur le corps en relation avec la santé, et générer des troubles, voir de sérieuses maladies telles le cancer.


A 21 ans, on devient responsable. Naguère, tout homme et toute femme s'assumait à cet âge-ci, gagnait sa vie, fondait sa famille. Avant 1974, c'était l'âge de la majorité civile.


On met en place le troisième grand corps subtil, qui sera le corps spirituel; celui-ci deviendra plus ou moins blanc et brillant selon l'évolution spirituelle de la personne.

C'est la carte d'identité spirituelle de la personne. Pour une personne terre-à terre, ce corps est terne; pour une personne malfaisante ou induite en erreur sur le plan spirituel, embrassant de fausses voies générant le mal, ce corps montrera des couleurs franchement désagréables.

Une personne qui évolue librement mais sûrement dans le domaine spirituel a un corps spirituel rayonnant, d'un blanc éclatant et doré.


Une personne peut avoir ces couleurs montrant un beau rayonnement spirituel, mais avoir l'une ou les deux auras précédentes perturbées, décalées, abîmées.

En ce cas, cette forte attraction spirituelle en fait un être mal incarné, appartenant plus au monde de l'au-delà qu'au monde physique.
j'ai vécu cela, et c'est le Reiki, qui me replaça très tardivement ces deux premiers corps, et m'ancra terrestrement. La différence est très nette !


Lorsqu'un enfant n'a pas le premier corps assez ancré, je vois une aura très blanche, très lumineuse autour d'eux; c'est parce que leur esprit n'est pas protégé par le cocon que doit représenter ce premier corps spirituel.

En fait ce premier corps spirituel celui de l'ancrage physique, est certes flottant (pas ajusté), mal accroché avant l'âge de 7 ans, mais il n'en entoure pas moins ce corps physique.

S'il vient à se décrocher partiellement, comme un gant qu'on aurait commencé à retirer, l'enfant est en danger de mort. Personnellement, dans ce cas, je vois quelque chose de très blanc très brillant autour d'eux.
L'enfant meurt soit subitement, soit suite à un accident survenant subitement.

 Je voyais cela sur Rebecca, mais à l'époque je ne savais pas. Idem sur Arnaud, 10 ans, un petit voisin, mais là j'avais intuitivement laissé entendre à sa mère en octobre que son fils risquait un accident; l'enfant fut renversé par un camion fin janvier, en revenant de son école privée, en traversant la nationale, selon les circonstances exactes dont j'avais exprimé la crainte à sa maman en octobre. (la maman me considéra comme une sorcière ensuite). Trois jours avant l'accident, voyant cette aura si blanche autour du petit garçon, j'ai voulu parler à la mère, mais il se passa un évènement qui ne permit pas que je lui parle.


Le destin joue peut-être son rôle; cet enfant avait déjà deux fois échappé à la mort, dont l'année précédente lors d'un accident, mais aussi à 4 ans, en tombant du quatrième étage, et en étant miraculeusement réceptionné par un store !


Sur de jeunes adultes, j'ai vu cette aura quelques jours avant l'accident qui leur coûta la vie. Ainsi de mon amie Régine, qui se tua en alpinisme à l'âge de 29 ans. Une semaine plus tôt j'ai vu cette aura autour d'elle. C'était des années avant que je ne découvre la raison de ces visions.


Idem pour Robert qui se tua en moto à l'âge de 20 ans, et sur lequel je vis cette aura une semaine avant son décès; Idem pour Michel; il roulait paisiblement sur une route qu'il connaissait bien avec sa grosse Volvo, lorsqu'un jeune en R5 perdit le contrôle de son véhicule et vint le heurter de plein fouet. Le jeune fut indemne, mais Michel dans sa grosse voiture roulant lentement fut tué !


Je pense que si Michel ou Régine ont présenté cette aura, c'est parce que dans  leur histoire, des évènements affectèrent la mise en place des différents corps. Ainsi, Régine qui était ma meilleure amie, et qui ne fut jamais remplacée à ce rang pour moi, avait vécu la chose suivante : A deux ans, elle se promenait main dans la main avec sa grand-mère, lorsque celle-ci fut terrassée par une crise cardiaque dans la rue. Elle se souvenait de ce ressenti, presque bébé, ne comprenant pas pourquoi sa grand-mère était par-terre et elle seule à côté du corps, sans personne de sa connaissance près d'elle. Ce ressenti, ce désarroi a certainement affecté son premier corps spirituel et empêché le bon positionnement de second corps, celui gérant l'émotionnel. Mignonne, intelligente (ingénieur), elle ne parvenait pas à trouver l'amour, et en fait à s'imposer à quelqu'un.
Pour Michel, il s'est sans doute passé des évènements perturbants dans son enfance.


Si nous voulons un parfait équilibre pour nos enfants, souvenons-nous de ces fragilités.

N'hésitons pas à faire recaler leurs corps spirituels, ce que le magnétisme Reiki sait parfaitement faire, chez l'enfant, l'adolescent, l'adulte !


Je pense qu'il y a tout de même un destin !

---> Remerciements à Marie/Ormael.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caroline 09/10/2011 18:54



Bonjour / Bonsoir,



j'ai essayé l'écriture automatique afin de tenter de rentrer en contact avec une personne qui m'est chère et qui est décédé. Personnellement, je n'ai pas besoin de l'écriture automatique pour lui
"parler", car, pour une raison qui m'échappe, nous gardons contact quoiqu'elle ne soit plus en ce monde. J'arrive à communiquer avec elle le jour, je lui parle et je peux la ressentir dans la
pièce, mais je ne peux la voir. Cependant, il arrive aussi que je rêve à elle la nuit et je me mets toujours à pleurer et elle me serre dans ses bras en me disant que tout va bien...



Désolé, je m'éloigne un peu du sujet. Donc, j'ai aussi voulu tenter l'écriture automatique pour voir si je pouvais communiquer aussi de cette manière avec elle. Cependant, je ne suis pas certaine
du résultat.



Au début, ma main s'est mise à trembler, puis j'ai eu des frissons sur tout mon bras. Je n'ai pas eu de mots ou de signes sur ma feuille, seul un simple petit barbeau ressemblant à un "j". De
plus, ma main ne bougeait pas, seul le crayon bougeait et plus il se déplaçait, plus je sentais mon bras devenir engourdi et même qu'il devenait lourd. Quand j'ai arrêté, je sentais une drôle de
sensation dans mon poignet et mes doigts. Malgré tout, je ne sais pas si cela est un à un contact établi ou simplement une sorte de "réaction corporelle". Puis, une autre chose qui met arriver
pendant cela, c'est que j'ai eu quelques maux de têtes passifs.


Est-ce une coïncidence tout cela, ou bien est-ce un contact qui a été établi?
Merci de me dire ce que vous en pensez, car je suis un peu perdu...


Merci bien.



Fée 31/10/2011 16:47



Bonjour Caroline,


C'est très dur de perdre quelqu'un qui soit proche de nous. C'est compréhensible de vouloir lui parler avec un support comme l'écriture automatique ou autre.


Qu'entendez-vous par "mots de tête passifs" ?


Je ne peux pas affirmer qu'il y a eu contact. Mais je pense qu'il est normal que le corps réagisse (maux de tête, etc.), on n'a pas l'habitude d'être concentré(e) comme ça.



Virginie 13/05/2011 19:05



Bonjour,


Mon pere est decede en 2006 et depuis je suis tentee de lui parle, je suis meme plutot blesse qu il ne soit pas venu a moi. Je sais que faire du spiritism est dangereux mais j ai un besoin de lui
parle, des questions sans reponses ... Mon pere etait un homme adorable mais que sous l emprise de l alcohol pouvait etre tres violent. Je me demandais si je le contact maintenant il y
aurait un risque qu il soit violent? ou se saisisses de cette  opportunity pour ce venger?


merci pour votre reponse 


 



Fée 16/05/2011 21:47



Bonsoir Virginie,


Je comprends votre douleur, et votre envie de communiquer avec votre père. Avez-vous lu les conséquences qu'il peut se produire lorsque l'on pratique l'écriture automatique ou sur un autre
support ?


Si vous tenez absolument à lui parler, je vous conseille plutot d'aller voir un vrai médium.



laura 16/02/2011 17:07



bonjours ,


J'ai 21 ans et depuis toujours je suis attirée par l'au dela , j'ai donc décidé de me lancer a une tentative d'écriture automatique il y a quelques jours. Après être venu ici je me suis rendu
compte de mon imprudence cela dit j'avais fait quelque recherche sur le net auparavant et certain site ne prédisait aucun danger si une bougie blanche était allumé et si ces " séances " ne
tombaient pas dans l'excè ; lien du site en question ( http://guidedelavoyance.com/dossier/automatique.htm ).Pour en revenir a mon expérience a l"écriture automatique , j'ai voulu communiquer
avec ma grand mère , au bout de quelques seconde seulement un " oui " s'est formé a ma question " es tu la grand mère " , j'ai ensuite demandé ce qu'elle avait à me dire et la le mot "maman" à
répétiton ! puis la lettre "L" a répétition. Après avoir réfléchi à la signification de tout cela je me suis tout simplement dit qu'il n'y en avait pas que j'avais certainement au à faire à un
esprit " farceur " . Depuis ce jour rien ne s'est produit pas de sensation de présence etc... Il y a t'il des moyen d'éviter tout risque lors d'une séance d'écriture automatique ?


Merci d'avance et votre blog est génial !



Fée 18/02/2011 08:30



Bonjour Laura,


On m'a toujours dis de laisser nos proches décédés tranquilles, là où ils sont. S'ils ont envie de communiquer, ils le feront.


Il y a beaucoup d'entités qui se font passer pour nos proches. Donc mieux vaut ne pas tenter. Et malheureusement, le risque 0 n'existe pas, on peut toujours avoir un risque lors d'une séance de
spiritisme que ça soit écriture automatique, oui-ja ou autre support.


Merci pour tes compliments qui me font très plaisir, reviens quand tu veux !



Victoria 12/12/2010 10:25



Bonjour, je m'appelle Victoria et mercredi 15, j'aurais 15 ans. Ma famille a subi il y a longtemps, une genre de malediction. Notre fardeau, fait que la première fille d'une femme de la famille,
aura un don, je dirais plutôt une malediction. En effet, je pourrais voir les âmes des personnes que je rencontre. Quand je dis âme,c'est leur personne intérieur. Si par exemple, la personne me
veut du mal, je pourrais le voir et donc, maitriser cette émotion chez elle. Je sais pas si on me dit ça pour se moquer ou si c'est pour m'avertir, mais ma tante dit l'avoir eu. Elle m'explique
tout en détail, et je commence à avoir peur. Elle dit entendre des choses, voir des choses, et ça me fait peur. Avez vous une explication ? Dans trois jours, je tenterais une expérience,
pourrait-il y avoir un quelconque danger ?


Merci.



Fée 13/12/2010 15:47



Bonjour Victoria,


Je pense qu'il faut retirer le mot "malédiction", c'est un mot qui a une portée très négative.


Et ce que tu me décrits : voir si la personne te veut du mal est plutot un atout, car grâce à cela, ça te permet de cerner la personne et de ne plus la fréquenter.


Si ta tante continue de t'en parler et que ça te fait peur, il ne faut pas hésiter à lui dire "s'il te plaît, ne me dis plus rien, car ça me fait peur".


Et quelle genre d'expérience veux-tu tenter ? Si c'est du spiritisme sous un support comme le oui-ja, ou le verre, ou même l'écriture automatique, je te conseille de ne pas le faire, ça peut
avoir des conséquences. Lis les témoignages, les séquelles que l'on peut avoir dans la rubrique correspondant au spiritisme.



Manuela 30/08/2010 23:00



Bonjour à tous,


J'ai lu très attentivement le site que j'ai d'ailleurs trouver très intéressant. Ma famille et moi sommes très croyant aux esprits. Un oncle qui, au contraire à l'esprit très cartésien à eu
l'occasion de changer d'avis grâce (ou à cause) d'événements touchant les enfants (manifestation d'un mauvais esprit). Mon entourage à beaucoup pratiquer différentes sortes de spiritismes et je
ne cache pas l'envie que j'ai de vouloir à mon tour pratiquer. J'aimerai savoir si je risque quelque chose rien qu'en regardant une de ces pratique (oui-ja généralement).


Malgré mon jeune âge (17 ans), j'ai vu des choses " paranormale "qui me sont rester à l'esprit mais je ne pense pas que ses choses là peuvent faire de moi quelqu'un de fragile.


Je me tourne vers vous afin que vous puissiez m'aider, comment savoir si je suis prête ?


Merci de répondre à toutes mes questions.


Cordialement. 



Fée 01/09/2010 09:38


Bonjour Manuela, Faire du spiritisme n'est pas sans conséquence, voici un lien sur mon blog pour plus de détails sur les dangers qui s'y rapportent :
http://entite.over-blog.com/article-4824391.html Mais aussi suite aux pratiques il peut y avoir une hantise dans la maison... tout est possible. Il faut bien peser le pour et le contre avant de
faire quoique ce soit. Il est certain que si on a peur, mieux vaut ne pas le faire.