Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 08:23

Un individu souvent en proie à la souffrance et à la négativité, ne réussi pas toujours lui- même à comprendre, ni surtout à accepter qu'il les a peut-être induites : il croit généralement jouer de malchance ou être victime d'intentions ou d'actions maléfiques.
Une chose est sûre : il s'avère parfois nécessaire de laisser libre cours à ses pensées et à ses émotions négatives et ceci, quelle que soit leur origine.


Il ne faut pas réprimer sa colère. Il faut plutôt la doser, sans la laisser motiver ses actions sinon on serait débordé par un désastre ressemblant en tout point à celui causé par les obsessions et les soucis.
 
 
 

 

Pour comprendre ce mécanisme, il suffit de penser que les parties conscientes et inconscientes de notre psychisme sont en contact permanent et que la rancoeur peut entraîner de nombreuses conséquences.
Cherchez dès à présent à transformer vos pensées : en recourant à la logique de l'amour qui vous protègera des sentiments agressifs que vous manifestez, sans vous en rendre compte, à l'égard des autres et de vous-même.
En aimant, vous édifiez un rempart contre les peines ; l'amour est doué d'un pouvoir émotionnel tellement fort qu'il joue le rôle d'un facteur magique et transforme de manière alchimique les rapports entre notre corps et notre psychisme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires