Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 10:24


Saint Michel et sainte Catherine


La mission de Jeanne commence ne 1428, lorsque saint Michel et sainte Catherine s'adressent à elle : les voix lui révèlent un détail, resté secret, qui doit convaincre Charles VII.

De fait, à Chinon, alors que le roi a Echangé ses habits avec ceux d'un membre de son entourage, Jeanne, qui ne l'a jamais vu le reconnaît aussitôt.



Une arme magique


En 1429, lorsqu'elle endosse son armure, elle réclame l'épée que lui aurait préparée Catherine : une vision lui apprend que cette épée se trouve dans la chapelle de Fierbois, près de Tours.
Deux écuyers envoyés sur place trouvent, en effet, enfouie sous terre derrière l'autel, une épée rouillée. Dès lors, l'arme acquiert la réputation d'être magique. La rouille, retirée sans effort, révèle une lame brillante.
Son écusson est marqué de cinq croix, le bruit court qu'il s'agit de l'arme de Du Guesclin, de Saint Louis ou de Charles Martel !

Jeanne délivre Orléans, se lance à l'assaut de Paris. Lorsqu'elle est capturée, on ne retrouve pas son épée. Les observateurs manquent pas d'y voir une malédiction...



Auprès de Jeanne, Gilles de Rais


Dernier aspect de la légende de Jeanne : le terrible Gilles de Rais. Maréchal de France, secondant Jeanne dans toutes les batailles, ami le plus fidèle de la Pucelle, GIlles reste dans l'histoire comme un des plus monstrueux assassins de tous les temps.

Après la mort de Jeanne, son ancien confident vit reclus dans son château de Tiffauges, en Vendée. Il y organise d'abominables orgies : des enfants y sont séquestrés, violés, égorgés, Gilles de Rais reconnaîtra plus de 150 crimes et montera à son tour sur le bûcher, dix ans après Jeanne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dani 11/12/2008 20:28

Bonjour,Je viens de lire ce sujet et le post qui date déjà de Marie-Ormhael et je suis contre cette affirmation. J'ai lu plusieurs livres concernant Jeanne-d'Arc et il est faux de dire qu'elle n'a pas péri sur le bûcher. Il lui a été proposé plusieurs fois par les prêtres d'être subsituée pour ne pas être brûlée mais elle a toujours refusé. Dieu ne lui parlait plus aussi elle croyait sa mission terminée là et c'est bien elle qui était sur le bûcher.Le reste n'est qu'une histoire inventée puisqu'après une femme lui ressemblant s'est fait passer pour elle un certain temps juste pour le "fun". Et elle n'est pas du tout la fille cachée de nobles. Elle ne savait pas écrire et pas lire. A l'époque on disait  surtout qu'une femme avait ruiné la France "Isabeau de Bavière" justement et qu'une autre femme la sauverait. Cette Isabeau de Bavière s'était alliée aux bourguignons qui étaient alliés aux anglais et avait permis l'envahissement de la France pour ses intérêts personnels. Elle était détestée et et il y avait de quoi, il faut lire la vie de Louis IV, ce fut une femme détestable même si son mari était légèrement barjo.Pour ce qui concerne la réincarnation de Jeanne je n'y crois pas : si c'est vrai dites nous qui elle est et ce qu'elle fait et quel est son but. La France n'étant plus un pays de croyants, ayant abandonné sa foi, sa religion, ses citoyens, il ne viendra aucun secours du ciel ni de Dieu ni d'une quelconque Jeanne numéro 2.L'âme de la France a déjà disparu et tout le reste va bientôt disparaitre.

Marie-Ormhael 18/07/2007 16:28

Jeanne aurait été la fille qu'Isabeau de Bavière, mère du jeune roi aurait eu avec son beau-frère le duc d'Orléans. Il faut savoir que le roi Charles VI étant devenu fou depuis longtemps, il n'avait plus de relations avec la reine et celle-ci noua un lien avec son beau-frère. L'enfant Jehanne fut donc confiée à une famille, non pas de riches laboureurs, comme il fut dit, mais de petite noblesse, ce qui change tout !Ce n'est pas Jehanne qui fut brûlée. Jehanne était parfaitement saine de corps. La femme brûlée était mourante de tuberculose, comme en atteste le témoignage du bourreau, et les difficultés qu'il eut à faire disparaître les viscères calcifiés par la tuberculose de la personne sacrifiée "en exemple", visage caché sous un sac de toile.Jehanne s'est mariée et est connue sous le nom de Jehanne du Lys ! Ses contrats de mariage et des documents d'héritages et autres actes notariés existent, attestant de la grande supercherie de cette prétendue fin sur le bûcher. Vous trouverez des dossiers complets sur le net, sur ces divers sujets concernant Jehanne du Lys, dite Jeanne d'Arc.Pour le reste, elle eut bien des révélations célestes de sa mission. St Michel, le Lug des gaulois, protecteur de la France ne demande qu'à protéger de nouveau notre pays, des nouveaux périls qui pèsent lourdement sur lui, pour peu que nous sachions nous souvenir que notre pays est sacré et ne saurait être livré à des oeuvres des puissances négatives ou à des populations non ajustées et inajustables à la force vibratoire de ce pays et de ce continent.Une nouvelle "Jehanne" est actuellement incarnée. Je la connais. Elle a eu trois apparitions de St Michel, véritable protecteur céleste de notre pays vraiment sacré entre tous, et oeuvre activement mais discrètement, les temps ayant changé, l'ennemi opérant sur une autre échelle, selon la mission qui lui est confiée.

Fée 18/07/2007 16:55

Merci Marie