Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 15:04









Depuis 1968, la Vierge Marie fait de multiples apparitions au-dessus des églises coptes d'Egypte. Des centaines de milliers de témoins ont assisté à l'étrange phénomène.

Pour la première fois, ces apparitions mariales ont été photographiées, et même filmées !

Le Père François Brune est allé enquêter sur place concernant cette incroyable affaire...



Il s'agit certainement d'un phénomène surnaturel les plus spectaculaires non seulement du siècle dernier et de ce siècle commençant, mais de toute l'histoire de l'Eglise et de l'Humanité.

L'explication par hallucination collective ne suffit pas à rendre compte du phénomène.

Il se passe là quelque chose d'extraordinaire que la science n'a toujours pas pu expliquer.

 

 

Un cas unique passé sous silence


Normalement, dans tous les cas d'apparitions religieuses de la Vierge, du Christ ou des saints, seuls quelques voyants privilégiés sont admis à percevoir ces images d'un autre monde.


Or, il n'en a pas été de même lors de ces apparitions de la Vierge en Egypte.
Ce sont des millions d'hommes, Egyptiens ou étrangers, qui ont vu ces formes lumineuses de la Vierge, et cela pendant des mois, voire des années.


Toute la presse de langue arabe en a parlé abondamment, avec des photos à l'appui, non seulement en Egypte mais dans tout le monde arabophone, et même au-delà, comme le Pakistan ou l'Indonésie.

 

 


1968, Zeitoun : premières apparitions

 

Tout commença le 2 avril 1968, par l'apparition de la silhouette toute blanche d'une jeune femme au-dessus de la coupole d'une humble église d'un quartier pauvre du Caire.

Cette église était alors séparée par une rue d'une grande esplanade, qui servait de terminal à une ligne d'autobus.

Les mécaniciens qui se trouvaient là, furent les premiers témoins.

Certains crurent qu'il s'agissait d'une religieuse, d'autres d'une jeune femme qui voulait se suicider.

L'un d'eux courut finalement prévenir le curé de la paroisse, qui comprit tout de suite de qui il s'agissait vraiment...

Le soir suivant, nouvelle apparition. Il en fut de même les jours suivants. Ces apparitions pouvaient durer plusieurs heures, cesser pour se produire à nouveau quelques heures plus tard au cours de la même nuit.

Elles s'espacèrent peu à peu au rythme de deux ou trois par semaine, puis à une ou deux par mois. La dernière au-dessus de cette église eut lieu en 1971.

 

 

 


Des témoins en abondance !

 

Ce sont des foules entières qui ont alors accourue vers Zeitoun. Toutes les rues adjacentes étaient pleines de gens venus voir la Vierge, l'esplanade était littéralement envahie.

Il fallut déplacer le terminal des bus. Les murets des maisons voisines cédèrent rapidement sous la pression de la foule.
Les gens ne sachant pas exactement quand l'apparition aurait lieu, couchaient sur l'asphalte en étendant des couvertures.


Dans l'église, les fidèles priaient et chantaient.
Les premiers jours, certains militaires y virent un signal offert aux bombardiers israéliens. C'est qu'on était juste à la fin d'une guerre [...]


La police crut à une supercherie montée par les chrétiens. Elle fouilla les maisons des alentours à la recherche de quelque projecteur, soupçonnant même des effets d'hologrammes. Mais sur les toits, les terrasses, dans les arbres même elle ne trouva rien.


Les lumières partaient parfois de l'intérieur de l'église, sortant par les fenêtres disposées à la base de la coupole centrale pour éclater ensuite dans le ciel et prendre forme au-dessus de la coupole. Certaines apparitions ont eu lieu même en plein jour, éliminant ainsi toute hypothèse de fraude.

 

 

 

Croix, anges et colombes

 

La Vierge apparaissait toujours très lumineuse. Elle allait et venait entre les coupoles de l'église, d'un angle à l'autre de l'édifice pour que tout le monde puisse la voir.

Elle s'inclinait, bénissait, tenant parfois à la main une croix ou un rameau d'olivier.

Elle portait parfois le Christ enfant, fut quelquefois accompagnée d'anges.

Des sortes d'oiseaux lumineux pouvaient l'entourer ou annoncer sa venue, plus grands que les colombes, illuminés de l'intérieur, ailes déployées mais immobiles, glissant dans le ciel, formant parfois des figures : une couronne autour de la Vierge ou une grande croix.

Les vraies colombes ne volent jamais la nuit et ne font pas de dessins dans le ciel !


Ces apparitions ont été vues par des milliers de personnes, parfois plus de 200 000 en une nuit, peu à peu des millions au fil des mois et des années.


Il ne peut s'agir d'hallucination collective, car des photos ont été prises. Mais l'apparition était chaque fois si lumineuse qu'elle ne permet pas de distinguer sur ces clichés les traits du visage.


De nombreux témoins cependant affirment qu'ils pouvaient parfaitement voir l'expression du visage, toujours plein de bonté, mais souvent triste.

 

 

 

D'étranges guérisons chez les témoins

 

Certains témoins semblent également avoir bénéficié de guérisons miraculeuses à la vue de l'apparition mariale.


Un jour en fin d'après-midi, un homme aperçut la Vierge et croyant qu'elle voulait se suicider, lui cria aussitôt "Madame ! Ne sautez pas !" Joignant d'instinct le geste à la parole, il tendit la main dans sa direction, l'index pointant vers elle.


Or, cet index portait un bandage. Quelques jours plus tôt, il s'était coincé le doigt ; la gangrène s'y était mise, et l'on devait l'amputer de ce doigt le lendemain.

Mais le jour suivant, à l'hôpital, le chirurgien, tout surpris, constata la guérison complète.


D'autres miracles ont suivi, constatés par des médecins, des chirurgiens.

 

 

 


Les apparitions s'étendent à toute l'Egypte


 
En 1982, d'autres apparitions ont eu lieu à Edfou, tout à fait au Sud de l'Egypte; Les tensions étaient alors très vives entre le gouvernement et le chef de l'Eglise copte.

Le Patriarche était assigné à résidence dans un monastère, et mis dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions.


Dans ces jours sombres pour les chrétiens d'Egypte, les apparitions d'Edfou prirent une forme comparable à celle d'hologrammes, mais sans aucune intervention humaine.


Des scènes entières de la vie du Christ se formaient dans l'église sous les yeux des fidèles.

Puis, en 1986-1987, nouvelles manifestations surnaturelles à Choubra, au plein centre du Caire, dans un quartier très pauvre. ce furent d'abord des lumières extrêmement vives, parfois colorées, éclatantes comme des flashs, mais qui balayaient la façade de l'église, sortaient de la base de la coupole centrale, passaient d'un clocher à l'autre.

Il y eut quelques apparitions très nettes et la Vierge aussi.


Comme à Zeitoun, les témoins se racontaient ce qu'ils voyaient pour s'assurer qu'ils voyaient bien la même chose.
Par mesure de sécurité, la police en vint rapidement à interdire l'accès du quartier aux non-riverains dès la tombée de la nuit.

Les apparitions se produisirent alors aux premières lueurs de l'aube.

 

 


Information à la une des médias locaux


Nouvelles manifestations de la Vierge en 1990 dans un monastère près d'Assiout, et sur différentes églises à travers le pays, en 1995-1996, 1997, 1999, 2000, 2001-2002 à Assiout et enfin en 2002 dans le diocèse de Gizeh, près du Caire.

Celles d'Assiout prirent une ampleur particulière : il s'agit de la troisième ville d'Egypte par le nombre d'habitants.


Ce fut un véritable ballet de lumières. Le clergé de la cathédrale copte demanda aux touristes qui se trouvaient là, d'écrire leurs témoignages.

il y en a de tous les pays et de tous les horizons. Des ingénieurs d'Australie, une religieuse de Colombie, des diplomates...


Là aussi, des colombes symbole de paix, apparurent en pleine nuit, glissant dans le ciel.

Bien entendu, toute la presse locale et nationale rendait constamment compte des développements de ces événements, aussi bien les journaux musulmans que la presse de la minorité chrétienne.

Les récits faisaient souvent "la une" de tous les médias avec des photos des apparitions et des photos de l'immense foule, illuminée par les apparitions elles-mêmes.

 

 



Un appel à l'unité chrétienne


Un appel à l'unité des chrétiens. Car il faut préciser que l'immense majorité des chrétiens d'Egypte appartiennent à l'Eglise copte, séparée de Rome à la suite de sombres querelles théologiques dès l'an 451. Mais leur Eglise est ausi ancienne que celle de Rome ou de Constantinople, et elle a continué à vivre et se développer au cours des siècles en toute indépendance.


Lorsque les catholiques viennent en Egypte créer des orphelinats, des écoles, des hôpitaux, des asiles de vieillards, ils ne peuvent pas essayer de convertir les musulmans. Ils seraient immédiatement expulsés du pays.

Ils auraient pu le faire pour aider les coptes, plus pauvres qu'eux, à développer leur propre Eglise.


En fait, ils l'ont fait pour essayer de ramener les coptes à la "bonne" Eglise, celle de Rome.

Donc, dès qu'il y a en Egypte une communauté copte un peu importante, les catholiques ont construit une église. Il y en a partout.


Or, la Vierge n'est apparue que sur des églises coptes.
Cela ne signifie certainement pas que les catholiques soient de plus mauvais chrétiens.

Mais cela montre que, pour la Vierge, les coptes sont aussi bons-chrétiens que les catholiques et que pour être fidèles à Dieu, ils n'ont pas besoin de se soumettre à Rome.


Elle n'avait pas besoin de parler. Certains gestes sont plus clairs que des paroles.
Il devient clair que c'est à eux d'accepter les coptes comme ils sont, sans chercher à les latiniser, les romaniser, les contrôler...

 

 

 

Source : extraits du magasine "Le Monde de L'Inconnu" 

 

 

------

 

Dans cette époque où les hommes ont tendance à utiliser Dieu pour justifier leur haine envers tout ce qui est différent d'eux, par la langue, la culture, les structures sociales, ce message d'amour a une importance capitale.

 

Les chrétiens coptes sont les premiers chrétiens. Ils ont résisté aux conversions de force par l'islam, que de nos jours encore, ils se font assassiner par des islamistes qui considèrent que la seule parole de dieu est celle du coran.


Cela a sans doute une grande signification à notre époque, où on tente de nous faire passer pour apportant "paix et amour", des religions dont les textes font injonction de massacres de ceux qui croient autrement, vivent autrement, flattent les bas instincts inversant en cela nos codes moraux pluri-millénaires, et relèguent la femme au rang animal.

 

Partager cet article

commentaires

angel 27/06/2007

GROS BISOUS MERCI P°OUR LES DETAILS

dadou 05/03/2008

A propos de l'origine de Jésus, il faut se souvenir que Jésus était bien juif de Judée et non galiléen. Ses parents sont venus s'installer en Galilée à Nazareth après sa naisance et la fuite en Egypte, de peur de subir la vengeance du fils d'Hérode Archélaüs, comme le rapporte St Matthieu 2-22.

dadou 05/03/2008

Autre "petite'" rectification à propos du commentaire de Parvati: les orthodoxes vénèrent Marie au moins autant que les catholiques, puisque c'est eux qui ont inventé le nom et la notion de Théotokos, c'est à dire Mère de Dieu. il n'y a qu'à voir le nomnbre d'icônes de la Vierge dans les églises orthodoxes, pour se rendre compte qu'il n'y a pas que les catholiques à la vénérer. Les Coptes sont d'ailleurs pour la plupart rattachés aux églises orthodoxes via leur patriarche. Entre Coptes orthodoxes, Catholiques et Musulmans - le Coran lui consacre une sourate entière, Marie avait bien des raisons de choisir Le Caire pour apparaître.

sylvia joss 05/04/2008

Comme quoi... la magie... le miraculeux... et surtout l'amour n'ont pas de frontières.

masquerytte 11/05/2010



bonjour ,je suis allée chercher des photos sur le net des apparitions de ZEITOUN,elles me semblent très holographiques,mais les images ne sont pas bonnes..??ça ressemble plus à une manipulation
holographique car les apparitons de "la vièrge" je n'y crois pas trop...manipulation ET ou du test d'un nouveau satellite(pour l'époque) produisant ces hologrammes,test miiltaire secret
évidemment???



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog