Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 00:00

 

 

 Le cas Gérard Croizet

 

 

Les affaires criminelles et els disparitions de personnes ont souvent atiré des voyants désieux d'aider la police à les résoudre.

 

Mais aucun n'a jamais atteint la célébrité et l'efficacité du Hollandais Gérard Croizet (1909-1980).

 

Durant trente ans, Gérard Croizet mène une étrange existence de cobaye de laboratoire, de guérisseur et de consultant bénévole dans des cas de disparitions accidentelles ou criminelles de personnes.

 

 

Naissance d'un détective psychique

 

Les pouvoirs paranormaux de Gérard Croizet se manifestent dès l'âge de six ans et se poursuivent tout le long d'une enfance malheureuse et marquée par une santé déficiente.

 

Après la Seconde Guerre Mondiale, au couras de laquelle il fait deux séjours en camp de concentration, il se convainc que ses talents de clairvoyant peuvent enfin donner un sens à une vie jusque-là des plus ternes.

Il assiste un jour à une conférence donnée par un célèbre parapsychologue, le Pr Tenhaeff, de l'université d'Utrecht, et se propose alors de lui servir de sujet pour des expériences.

C'est le début d'une association sans faille entre les deux hommes.

 

En mars 1949, la justice hollandaise demande au Pr Tenhaeff s'il peut faire venir un de ses médiums au tribunal de Hertogenbosch pour une ténébreuse affaire de meurtres d'enfants.

Avant même d'arriver au tribunal, Croizet résume à Tenhaeff les grandes lignes du cas.

 

La vérité des détails fournis (même s'ils ne conduisent pas à la condamnation du principal suspect) étonne juges et policiers, lesquels ne cesseront dès lors de faire appel à lui, jusqu'à sa mort.

 

 

Voyance par téléphone

 

Parmi les centaines de cas qui ont vu l'intervention de Gérard Croizet, deux résument assez bien ses dons de voyance exceptionnels.

 

Le premier intervient en février 1961 lorsqu'une enfant de quatre ans, Edith Kiecorius, disparaît à New York.

La police de la ville, qui soupçonne un enlèvement par une femme repartie ensuite à Chicago, demande au Hollandais de venir.

 

Il refuse et demande seulement une photo de l'enfant et un plan de New York.

Par téléphone, il révèle que la fillette est morte, décrit précisément l'endroit où elle a été vue vivante pour la dernière fois ainsi que le tueur.

Sur la base de ces informations, confirmées par d'autres sources, la police abandonne la piste de Chicago et reprend les recherches à New York dans le quartier décrit par Croizet.

 

Elle finti par retrouver le corps torturé de l'enfant ainsi que le tueur, qui correspond exactement au portrait dressé par le voyant.

 

En avril 1963, un jeune garçon disparaît à La Haye.

Croizet, consulté encore une fois par téléphone, affirme qu'il est mort noyé et qu'il se trouve près d'un pont.

Le 19 avril, il donne plus de précisions sur le lieu de la noyade, mais révèle que le corps  a dérivé et qu'il sera retrouvé le mardi suivant, deux ponts plus loin.

 

Les journaux de La Haye publient entre-temps l'information et, le jour dit, le 23 avril, le corps est finalement découvert là où Croizet l'a annoncé.

 

 

Un médium sous les feux de la rampe

 

Si sa renommée mondiale le remplit visiblement de satisfaction, Gérard Croizet ne tire aucun profit pécuniaire de son talent.

 

Il partage son temps entre sa maison, transformée en une sorte de cabinet médical où il exerce ses dons de guérisseur, et les laboratoires du Pr Tenhaeff, où il est testé sans cesse, des années durant, sur ses facultés de précognition.

 

Croizet raconte que ses visions lui viennent sous forme d'images et qu'il est grandement aidé par la présence d'un objet ayant appartenu à la personne disparue.

 

Etrangement, ces images, en noir et blanc si la personne est vivante, passent en couleur si elle est morte.

Il arrive qu'elles soient d'un réalisme si saisissant qu'il en reste choqué.

Il préfère s'occuper des disparitions accidentelles plutôt que des meurtres, car il avoue craindre d'accuser quelqu'un par erreur.

Les archives montrent que sa réussite avoisine les 80 % lorsqu'il s'agit de retrouver les victimes, mais lui-même affirme que, dans 90% des cas de meurtres sur lesquels il a enquêté, il n'a pu découvrir, le coupable, tout en fournissant cependant des indices importants à la police.

En cela au moins, il ne diffère pas d'autres clairvoyants moins connus ayant eu aussi à travailler sur des cas criminels...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

letitan.over-blog.com 09/08/2010 23:55



excellent blog



Fée 01/09/2010 09:54


Merci !


Bh 05/02/2009 16:03

Bonjour van !Personnelement j'y crois beaucoup, je vais prendre rendez vous avec une voyante mais j'ai un peu peur aussi ...est-ce une bonne voyante ? on c'est trés bien que l'on peut tomber sur des charlatent et qu'il nous fasse payez trés cher ...j'en ai appeler une ce midi j'ai laissez mes coordonnées et toujours rien on verra bien demain en tout cas trés intéressant tes articlesMerci ;)

Fée 06/02/2009 08:51


Bonjour Bh !

Honnêtement, je suis déçue par les voyants, donc, je n'y vais pas et puis ça coûte trop cher... en tout cas, bizarre de laisser ses coordonnées... car en théorie, ils prennent de suite non ? ou
alors sur rendez-vous.


Elisabeth 17/01/2009 08:45

bonjour à tous,Depuis l'âge de 9 ans je suis hanté par des évenements,flashs diverses et à n'importe quel moment de ma vie.Certains réveils de ma chambre petite sonnaient sans qu'ils soient programmés,les montres ne fonctionnent pas sur moi,elles tombent en panne au bout de quelques heures,il y en a même une qui s'est accéléré toute seule.Suite à cela des rêves d'endroits où allait habiter des personnes de mon entourage,des angoisses inexpliqués et une impression d'étoufements suivit de pleurs quand une personne décede trés proche de moi,j'ai su qu'une fille que j'avais croisé la veille et que je connaissait était morte le lendemain car en lisant les faits divers on parlait d'un meurtre et à ce moment là un flash back du jour d'avant ou j'avais appercu cette jeune fille  mais  comme avec une ombre sur elle et dans son regard,et il a fallut un diziéme de seconde pour que je capte que je l'avais vu quelques heures avant sa mort et je savais que c'était elle,suite à cette évenement cela s'est accentué avec des rêves  sur tremblement de terre,il y a eu le tsunami,l'image d'une grue tombé sur le toit d'une école,en rêve et encore pleins d'évenements mais les flashs de personnes inconnu qui surgissent sont déstabilisante,cela fait plusieurs années qu'une petite fille qui a disparu m'indique là ou elle est et l'image de l'endroit je l'ai dessiné et même trouvé sur internet mais mon mari me dit de laissé tombé,défois j'aimerais aller voir sur place,je suis fatiguée,j'ai reçu en plein cours il y a plusieurs années le prénom de mon guide spirituelle en m'appercevant que j'avais écrit 11 fois son prénom au lieu d'écrire ce qu'on me dictait,c'est une voyante que j'ai consulté qui m'a dit,E...est prés de moi c'est votre guide,et là j'ai compris.J'aimerais etre tranquille!bref si on peut me comprendre c'est déjà bien

Fée 17/01/2009 11:00


Je comprends Elisabeth ce que vous vivez, et parfois ce n'est pas très agréable.
Il faut apprendre à faire avec, et déjà essayer de vous détendre. Vous pouvez faire du yoga ou de la méditation, ça ne fait pas de mal.
En tout cas, n'hésitez pas à m'en parler par mail si vous le souhaitez.


nathalie 08/12/2008 20:15

Bonjour, je suis très heureuse d'avoir découvert ce site. Il a des choses que j'aimerais savoir et je crois que vous êtes ceux qui pouvez m'aider. Voilà, il y a pres de 10 ans je ressentais des présences dans mon appartement, tout allait bien jusqu'a ce que mon fils de 5 ans les ressente et les voit dans sa chambre. La nuit je me réveillais car je faisais des rêves, dont je suis certaine que s'en était pas. Je me réveillais parce que je voyais des murs flou (comme une chaine de télé qui est fermé la nuit) dans lesquels je suis certaine que j'aurais pu rentrer ou parce que j'entendais mon nom et que je m'éveillais en sursaut. J'ai mis fin à tout ceci quand j'ai commencé a ressentir un esprit négatif qui m'opressait car ca me faisais peur et je ne savais comment m'en débarasser. Voilà! 10 ans ont passé, j'ai viellie et maturé et je sens parfois des trucs, seulement je ne sais pas comment les analyser ni comment développer ce don. Est-ce qu'on est obligé de ressentir des trucs négatifs ou si on peu filtrer ce qu'on ressent?? Est-ce que je peux développer mon don pour ne plus simplement sentir les choses mais aussi les voirs?? Le fils de ma conjointe voit un monsieur depuis 2 mois dans sa chambre ou dans des endroits ou il n'y a pourtant personne et il nous demande c'est qui le monsieur. Je crois savoir qui il est car au meme moment ou il a commencé a voir un homme je venais de perdre tragiquement un associé mais je ne peux le voir... comment faire pour développer cet aspect en toute sécurité??À noter aussi que la nuit je ne dors plus ou très mal. En fait je dors mais je fais tellement de rêve dont je n'arrive plus à me souvenir ou seulement en brefs fragment à mon réveil et dont j'ai l'impression que sa brasse énormément qu'au matin venu je suis brulée ben raide et là je commence à bien dormir. Quelqu'un pourrait me donner des trucs pour me rassurer sur le fait que je ne suis pas tout simplement folle et aussi sur le comment je pourrais avancer davantage dans cette voie.Merci!Nathalie

Fée 20/01/2009 18:06


Bonsoir Nathalie,
Ce n'est pas un don, vous êtes une personne sensible, c'est tout. Et si on ressent du négatif dans une maison c'est qu'il s'est passé des choses.
Les enfants voient et ressentent plus de choses que les adultes car ils sont moins pollués par le monde matériel que nous.
En tout cas, essayez de vous détendre, faites du yoga, de la méditation ou de la sophrologie. Cela peut vous aider à vous relaxer.


Viviane 21/10/2008 21:12

Bonjour,Je possède un don divinatoire et d'intuition Un don que j'ai décidé de développer pour améliorer mon bien être intérieur. Aussi, pour aider mes proches. J'ai vécu des trucs paranormals.Donc, un assez spécial. Je vous raconte ! Il y a environ 5 ans. J'étais enceinte de 3 mois. J'ai fait un rêve la nuit. Une petite fille d'environ 4 ans, blonde aux yeux bleus, qui s'est approchée de moi. Elle avait un toutou en peluche et elle m'a dit. ''Je t'ai choisi maman." À mon réveil, j'ai dit à mon conjoint, c'est une fille que nous allons avoir. Aujourd'hui, elle à 4 1/2 ans et c'est la même petite fille qui m'a parler dans ce rêve. Maintenant, je sais que nous choisissons nos parents avant de venir sur terre.Merci de me lire et de me croire. Viviane

Fée 22/10/2008 07:40


Merci beaucoup Viviane pour votre témoignage, oui, on choisit ses parents, et ce que l'on doit faire sur Terre, c'est programmé bien avant notre naissance.
Le truc, c'est que l'on ne s'en rappelle pas lorsque nous grandissons, sauf exception.