Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



23 octobre 2005 7 23 /10 /octobre /2005 00:00

Un aspect méconnu de l'interaction entre les phénomènes psychologiques et les activités de la police est ce qu'on pourrait appeler la "dénonciation onirique".

Un phénomène rare mais qui montre bien à quel point le monde des rêves reste une terra incognita.

Le sadique du Michigan

Le 12 janvier 1928, vers Mount Morris, dans le Michigan, on retrouve le corps violé et affreusement démembré d'une fillette de cinq ans non loin d'un endroit où s'était embourbée une voiture.

Or, un homme a aidé le conducteur à se tirer de là.

Il donne un signalement assez précis de celui-ci et de la voiture,  mais la police ne parvient à retrouver ni l'un ni l'autre.

La peur s'installe dans l'Etat.

Le jour de l'enterrement de la petite victime, le 16, le jeune Harold Lotridge se réveille brusquement, à une  cinquantaine de kilomètres de là, avec, gravé dans l'esprit, le nom de l'assassin.

Il s'appelle Adolph Hotelling et c'est un homme très dévot qu'il connaît.

Mais il est bien le tueur adique et avoue même deux autres crimes du même genre.

ici, une association inconsciente entre les informations des journaux et une personne connue peut être éventuellement retenue.

Ce qui n'est pas le cas pour les deux affaires suivantes.

Le mort dénonce son assassin

Le 10 janvier 1942, à Xadley, en Géorgie, le cadavre de W.C. Smith, tué d'un coup de fusil, est découvert derrière des buissons.

Deux semaines après, l'enquête piétine toujours.

Mais la fille de la victime, âgée de huit ans, raconte alors que son père est venu en rêve lui révéler les conditions du meurtre, le nom des trsoi assassins et le lieu où ont été jetés le fusil et son portefeuille vide.

La police retrouve ceux-ci et finit par capturer un Noir et deux Blancs qu'on n'avait jamais soupçonnés jusque-là.

Le cadavre sous le foin

Au printemps 1955, toujours en Géorgie, mais près de la ville de Sylvester, disparaît une femme nommée Mary Cooper.

Malgré les recherches, elle demeure introuvable.

Le temps passe, mais, un matin, une jeune femme nommée Ella Weston entre dans le bureau du shérif : elle lui raconte qu'elle a fait deux fois dans la même nuit un rêve horrible, dans lequel elle entrait dans une maison délabrée pour y découvrir, sous un foin, un dacavre de femme mutilé.

Le shérif et ses aides finissent par découvrir le corps dans l'état décrit par Ella Weston, sous un tas de foin et dans une vieille maison.

Et en effet, le mari ne tarde pas à avouer son crime.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Parvati 22/01/2007 16:59

La différence qu'il y a entre les Etats-Unis et la France, c'est que la police américaine n'hésite pas à faire appel à des voyants pour l'aider dans une enquête, surtout lorsque celle-ci piétine.
Les policiers et gendarmes français seraient bien avisés d'en faire autant, ils obtiendraient peut-être de meilleurs résultats.
Car après tout, après avoir épuisé toutes les méthodes, ils n'ont rien à y perdre, même pas leur honneur. C'est comme le fait d'aller voir un guérisseur alors que l'on a été condamné par la médecine. Cela s'avère souvent très fructueux. Mais c'est leur esprit cartésien, bien sûr, qui les en empêche...

Fée 22/01/2007 17:44

>> Malheureusement... *Van

benvi 30/11/2006 18:38

salut, tu n' as jamais pensé, que les gens que tu fuis dans tes rêves,se transforment en problémes réelles dans ta propre vie?enfait tu dois faire face à tes problémes et tes responsabilitéssalut à vous                benvi

dédé 02/07/2006 18:49

J'ai déjà fait des rêves prémonitoire moi et c'est assez bizard de vivre deux foi le même scène dans sa vie... on à une impréssion de "déjà vue"... Mais la signification de rêves,  c'est ce qui me trouble... je fait beaucoup de rêves qui n'ont à priorie "ni queu ni tête", mais ils on tous UN point commun! Dans chaqu'un d'eu je cours ou je fuit quelque chose! Pourtant, dans la vie réelle,  je n'ais rien à cacher, rien à me reprocher,  et  je n'ai pas  d'énemies trop dangereux... ( tout le monde peu avoir des problème avec des gens qui provoque alors pour eux un sentiments de haine!!!!! ou de colère? lol) Bref! en gros, je n'ai aucune raison de m'enfuire! Alors pourquoi? Je cherche désèpérément la reponse, mais il n'y à pas moyen d'en trouver....

Fée 02/07/2006 19:54

>> Il m'est aussi arrivée de rêver que je fuyais quelqu'un. Fuis-tu un homme ou une femme ? *Van/Fée