Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  


 

 


 

 

 

 

Visiteurs curieux



27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 15:53

 

Nous étions dans les années 1960, et mes trois filles suivaient les cours au collège de Dunedin. J'étais divorcée et je travaillais à l'extérieur de mon garage en tant que peintre des signes. Cela me permettait de garder un oeil sur les huit à douze adolescents qui viendraient samedi soir pour regarder le "Shock Theater".
La police municipale n'appréciait guère que les garçons ayant une voiture profitent que des emplacements prévus pour se garer étaient inoccupés pour s'y réunir, s'asseyant sur les voitures, buvant du Coca, et mangeant des Twinkies. Elle leur disait toujours de déguerpir et de rentrer chez eux.
Par une nuit exquise, le chef de la bande se pointa et annonça qu'il avait découvert un endroit où les flics ne pourraient pas les surprendre - une vieille route poussiéreuse à sens unique, devenue depuis l'artère principale reliant Dunedin à St-Petersbourg.
Sur ce, les jeunes (nombreux) s'entassèrent dans les quatre voitures, et hop ! les voilà partis. Environ une heure plus tard le chef et sa bande étaient de retour et c'est paniqués qu'ils se garèrent dans la cour.
Le chef prit la parole. Il me montra les éraflures sur le coffre de sa voiture gris métallisé, puis me demanda un crayon et du papier pour chacun d'eux. Ils firent tous le même dessin, et je reconnus celui qu'en avait fait un chercheur d'or, dans un numéro de Fate des années 1940 !
Je les mis en garde et leur racontai comment ce chercheur s'était traîné jusqu'en ville, victime d'un effroyable coup de soleil, et qu'il avait fini par en mourir, après s'être approché de cette créature.
Avec deux amis qui étaient avec moi, j'accompagnai les jeunes jusqu'à cette route pour les voir (il y en avait plusieurs). Ce fut le début d'une période très étrange de ma vie, s'étalant sur deux semaines. Nous téléphonâmes à la base aérienne de Mac Gill à Tampa, mais on ne voulut rien savoir. Les autres parents refusèrent de voir par eux-mêmes ces entités, qui se déplaçaient en flottant depuis les nombreux pins bordant la route, le soir entre 21 h 45 et 22 h, puis disparaissaient dans un champ où se trouvait un troupeau de vaches laitières. Nous rencontrâmes enfin un groupe de personnes qui guettaient l'apparition d'ovnis, mais si elles étaient d'accord, aucune d'elles ne voulait sortir de sa voiture.
Le lendemain soir, nous vîmes trois soucoupes. La première était dans le ciel, pendant qu'une deuxième s'élevait depuis le champ où elle s'était posée avec une troisième. Cette dernière s'élança dans le ciel enveloppée d'une immense flamme. Elles disparurent toutes trois dans le ciel au-dessus du Golfe du Mexique.
Je cherchai à savoir si d'autres avaient été témoins, et j'appris qu'une vache qui broutait s'était quasiment liquéfiée, et qu'une femme avait fait une crise d'hystérie, au point qu'on l'avait admise dans un hôpital psychiatrique où elle mit deux semaines à se remettre. Fort heureusement cette fois, les garçons furent très prudents, et personne ne fut blessé, bien que ces "monstres aux yeux verts" nous aient tracassés pendant longtemps.
 
Grace Kerin, Dunedin, Floride, juin 1992
From the Files of Fate Magazine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Parvati 11/07/2014 19:03

Moi aussi j'y crois, et je la classerais parmi les faits paranormaux. D'ailleurs en lisant tous ces témoignages, on est de plus en plus convaincu que paranormal et ufologie sont liés.

Lancelot 09/07/2014 22:58

Je crois à cette histoire car beaucoup de témoignage parle de soucoupe mais jamais de aliens je crois "aliens" est pousser un peu loin